N°12. La formation des militaires somaliens (EUTM Somalia) (V4)

N°12. La formation des militaires somaliens (EUTM Somalia) (V4)

L'instruction de soldats somaliens, objectif de EUTM 1 et EUTM 2 sera plus limité dans la troisième phase (crédit : Conseil de l'UE / EUTM Somalia)

L'instruction de soldats somaliens, objectif de EUTM 1 et EUTM 2 sera plus limité dans la troisième phase (crédit : Conseil de l'UE / EUTM Somalia)

(B2) Voici les principaux articles publiés sur la première opération de formation d'une armée africaine mise en place dans le cadre de la PeSDC : EUTM Somalia.

Des premières idées au « feu vert » sur le terrain

Le 23 avril 2009, lors d’une conférence internationale à Bruxelles, les Européens et la communauté internationale s'engagent à aider la Somalie : 213 millions $ (165 millions d'euros) dont la moitié provient de l'UE et de ses États membres.

Le 18 mai 2009, la France, qui vient de terminer une formation de soldats somaliens à Djibouti, présente cette « initiative-pilote » au conseil des Ministres de la Défense de l’UE à Bruxelles.

Le 26 mai 2009, le Conseil de sécurité des Nations-Unies adopte la résolution 1872 qui appelle les États à « offrir une assistance technique pour la formation et l’équipement des forces de sécurité somaliennes ».

Fin mai 2009, le Haut représentant de l’UE, Javier Solana, écrit aux États membres pour rappeler l'urgence d'une action européenne.

La longue maturation de l'idée d'une mission européenne

Début juillet 2009, un premier papier d'options est préparé par l’État-major militaire de l’UE. Le Conseil de l’UE confirme, le 27 juillet 2009, cet effort et appelle à « renforcer la participation de l'UE aux efforts déployés en faveur de la paix et du développement en Somalie » et « étudie(r) les possibilités qui s'offrent à l'UE pour contribuer aux efforts de la communauté internationale, notamment dans le domaine de la sécurité ».

Le 29 septembre 2009, à la réunion des ministres de Göteborg, les discussions se précisent autour de questions délicates (lire :Les Européens pas très enthousiastes pour une mission Eusec en Somalie).

Le 17 novembre 2009, les ministres des affaires étrangères donnent le feu vert à la 24e mission PESD de l'Union européenne. Ils approuvent le concept de gestion de crise sur « une éventuelle mission PESD visant à contribuer à la formation des forces de sécurité du Gouvernement fédéral de transition (GFT) somalien » et demande que des « travaux de planification complémentaires soient menés ». Cette acceptation de "principe" permet d'ouvrir la voie au processus de planification, mais encore faut-il que des choix soient fait. La formation devrait être effectuée en Ouganda et L'Espagne devrait assurer le rôle de nation-cadre.

Le 18 novembre 2009, le gouvernement somalien envoie une lettre à l’UE pour « saluer les efforts entrepris par l’UE ». Les différents éléments de la mission (OHQ, budget, calendrier, chaîne de commandement, coopération avec les USA) se précisent. Lire : Eusec Somalia : 14 millions d’euros. Et l’OHQ à Nairobi ? (novembre 2009)

Le 26 novembre 2009le Parlement européen soutient, par une résolution adoptée à une nette majorité, le déploiement d'une mission de formation des militaires somaliens

Le 30 novembre 2009, c’est au tour du représentant spécial adjoint de l’Union africaine, parlant au nom de la Commission de l’UA de se féliciter de cette initiative (lire : L’Union africaine invite l’UE à former les soldats somaliens).

Le 8 décembre 2009, le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'UE choisit « une option militaire stratégique » (MSO) L’UE veut s’impliquer davantage dans la Corne de l’Afrique

Six mois après les premiers travaux pour une missions militaires de l'Union européenne en Somalie, l'évolution reste lente. Aucune décision définitive n'ayant été prise. Lire : Mission de formation des militaires somaliens (Eutra): la dernière ligne… courbe ?

Accélération du calendrier 

Le 1er janvier 2010, l'Espagne prend la présidence du Conseil de l'UE, véritable coup de pouce à la mise sur pied de la mission de formation des forces armées somalienne.

Le 5 janvier 2010, un courrier du ministre de la Défense ougandais invite l’UE à « participer aux efforts déployés pour la formation des forces de sécurité nationale du GFT en Ouganda, pour une période d’au moins un an ».

Le 20 janvier 2010, l'UE propose formellement au gouvernement somalien de contribuer à la formation des forces de sécurité somaliennes.

Le 25 janvier 2010, le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'UE décide de « mettre sur pied une mission militaire pour contribuer à la formation des forces de sécurité somaliennes en Ouganda ». (Lire : Feu vert des 27 à la mission EUTRA Somalia). Parallèlement, arrivent en Ouganda, les premières équipes chargées de la planification et de l’installation de la mission. Les points essentiels de la mission sont déjà connus.

Le 3 février 2010 le COPS adopte la décision de la Mission de formation des militaires somaliens, une étape franchie. Le commandant de la mission sera Espagnol. Et les Européens ne seront en charge que des modules de formation. Les soldats ougandais assurant la formation de base. Une nouvelle chaîne de commandement politique est également mise en place, conforme à la nouvelle structure du traité de Lisbonne, avec un rôle accru du Haut Représentant de l'Union.

Après l’Initial military directive (IMD), le chef de mission, le colonel espagnol Ellul est chargé de préparer le Conops (Concept d’opération) ainsi que les PGR (permanent general requirements) Lire : EUTM Somalia, le calendrier s’accélère… Un projet de décision est préparé, prêt à être publié

Le 24 février 2010, lors de la réunion informelle des ministres de la Défense de l'Union, la plupart des effectifs sont à peu près remplis, sauf le service médical. Même des pays peu habitués aux missions européennes ont décidé de participer. Malte va participer à l’opération Atalanta et Eutm Somalia

Face au manque d'effectifs pour assurer le service médical, la taille de celui-ci a dû être réduite. Mais la question demeure, qui va assurer le Rôle 2 (médical) ?

EUTM Somalia enfin lancée !

Le 31 mars 2010, la mission EUTM Somalia est officiellement approuvée , elle comptera 140 soldats européens. Objectif, former 200 hommes en deux vagues de 6 mois. A noter l'importance de la participation américaine. Le service médical n'a toujours pas trouvé de candidat. Lire aussi : EUTM Somalia lancée, nette participation US, premiers détails.

Le 7 avril 2010, l’UE donne son dernier feu vert la mission de formation militaire dénommée EUTM Somalia. La mission EUTM Somalia lancée officiellement le 7 avril

Le 5 mai 2010, la « Full operational capability » (FOC) est déclarée, donnant le signal de la pleine effectivité de la mission.

Lire aussi :

Le deuxième mandat 2011-2012

Le troisième mandat 2013-2014

Le quatrième mandat 2015-2016

* Lire notre reportage en Ouganda :

En savoir plus : Le mot clé EUTM Somalia sur le blog