Les ventes d’armes explosent en 2017 au Moyen-Orient et en Asie

Les ventes d’armes explosent en 2017 au Moyen-Orient et en Asie

(B2) Le dernier rapport du SIPRI sur le commerce des armes, publié lundi (12 mars), confirme que les ventes d'armes au Moyen-Orient et en Asie ont explosé au cours des cinq dernières années.

Au niveau mondial, les ventes d'armes, en hausse depuis 2003, ont augmenté de 10% en volume sur la période 2013-2017, constate l'institut de Stockholm. Le marché mondial reste cependant dominé par les États-Unis, avec 34% de parts de marché.

L'Asie-Océanie est la principale région importatrice (42% du total), devant le Moyen-Orient (32%). Au Moyen-Orient, les importations ont plus que doublé (+103%) alors qu'elles ne progressaient que de 1,8% en Asie-Océanie. L'Arabie saoudite est devenue le deuxième importateur mondial d'armes après l'Inde, avec des volumes en hausse de 225%.

Les États-Unis sont le premier fournisseur des Saoudiens (61% des importations) suivis par le Royaume-Uni (23%) et la France (3,6%). L'Inde demeure le premier pays importateur et la Russie est son principal fournisseur avec 62% des livraisons d'armes. A noter encore que les exportations d'armes chinoises ont augmenté de 38% sur la même période.

(OJ)

Télécharger le rapport (factsheet)