Les Européens mettent la pédale douce sur une opération à Ormuz : de l’échange d’informations plutôt que de l’escorte

(B2 à Helsinki) L’opportunité de mettre en place une opération dans le détroit d’Ormuz n’est plus vue comme une priorité

Lire la suite