Les sanctions levées sur les membres du gouvernement birman

(B2) Les 27 ont levé aujourd'hui (vendredi 27 février) certaines des sanctions frappant la Birmanie(Myanmar). 87 personnes, dont le président, les vice-présidents, les membres du cabinet et les présidents des deux chambres du parlement ainsi que les membres de leurs familles, voient ainsi les interdictions de visas levés. Cette mesure fait suite à l'évolution dans le pays. Elle permet de donner une valeur concrète aux décisions prises par les ministres des Affaires étrangères au dernier conseil des Ministres, le 23 janvier. « Nous avons observé des changements historiques en  et nous encourageons vivement les autorités à poursuivre dans cette voie. » explique la Haute représentante de l'Union, Catherine Ashton, dans un communiqué à la presse. Elle a confirmé avoir « lancé un examen complet » de la politique de l'UE à l'égard de la Birmanie et annoncé vouloir se rendre dans le pays en avril. A noter que les avoirs des personnes concernés demeurent cependant gelés dans l'UE. Les autres mesures restrictives imposées par l'UE restent en vigueur jusqu'au 30 avril 2012, leur date limite.