Venezuela. Certains Européens veulent reconnaitre Guaido dans les 8 jours. D’autres trainent

(B2) Accorder les positions sur le Venezuela n’est pas aussi facile qu’il n’y parait entre Européens. Espagnols, Français et Allemands ont un peu tordu le bras à leurs collègues ce samedi pour durcir la position Un ultimatum de huit jours