Un Finlandais bientôt à la tête de la mission EUAM Ukraine (V2)

Antti Hartikainen lors d'une visite à Ghadames dans ses fonctions de chef d'EUBAM Libya (crédit : EUBAM Libya)

(B2 - exclusif) Un nouveau chef va être nommé à la mission de l'UE de conseil aux forces de sécurité intérieure basée à Kiev (EUAM Ukraine) : le Finlandais Antti Hartikainen

Les ambassadeurs de l'UE réuni au sein du Comité politique et de sécurité (COPS) doivent avaliser cette décision dans les jours à venir. (MAJ) Cette décision a été approuvée officiellement le 4 juin.

Un Finlandais remplace un Lituanien

Antti Hartikainen sera nommé à compter du 1er juillet pour un an (renouvelable) jusqu’au 31 mai 2020. Ce alors que la mission EUAM Ukraine vient de voir son champ d'action élargi à la zone de Mariupol (lire : La mission EUAM Ukraine étend ses activités à Mariupol (V2)) Le Finlandais a été durant trois ans le chef de la mission européenne EUBAM Libya, à ses débuts. Il remplacera le Lituanien Kęstutis Lančinskas qui officiait depuis février 2016 en Ukraine (lire : Un Lituanien à la tête de EUAM Ukraine) et dont le mandat se termine le 31 mai. En attendant la prise de fonction officielle, c'est le chef de mission adjoint Fredrik Wesslau qui assurera par intérim la fonction de chef de mission au mois de juin.

Un spécialiste des garde-frontières

Né le 21 février 1963, diplômé de l'université nationale de défense de Helsinki, A. Hartikainen a fait la plus grande partie de sa carrière dans les gardes-frontières finlandais. Il a travaillé d'abord dans un poste frontières avant de gravir progressivement toutes les positions jusqu'à occuper le poste de directeur des Affaires internationales et de chef des finances et de la planification du département "gardes-frontières" du ministère de l'Intérieur, avec le grade de Colonel. Il a fini comme directeur général des Douanes finlandaises.

Plusieurs missions de conseil ou d'assistance aux frontières dans le Caucase et en Libye

Antti Hartikainen compte à son actif plusieurs missions de conseil ou d'assistance, essentiellement dans le Caucase. Il a ainsi été le conseiller principal de la réforme du corps de gardes frontières en Géorgie, chef adjoint de la mission d'assistance aux frontières de l'UE (EUBAM) en Moldavie et Ukraine et chef d'équipe du groupe des conseillers européens placés auprès de la république d'Arménie, avant d'occuper le poste de chef de la mission de l'UE d'assistance aux frontières en Libye (EUBAM Libya), à compter de sa création, de mai 2013 jusqu'à août 2016 (lire : Le chef de la mission européenne en Libye sera finlandais). Mission qui a très vite connu, du fait de l'évolution des évènements en Libye, une mise en sommeil et un repli sur Tunis (lire notre fiche EUBAM Libya)

(Nicolas Gros-Verheyde)

Mis à jour sur la date du début de la mission et la date de décision du COPS

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.