Les sanctions économiques contre la Crimée et Sébastopol (fiche)

(B2) Face à « l’annexion illégale » de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol par la Fédération de Russie, l’Union européenne décide d’imposer, le 23 juin 2014, des mesures d’embargo économique (1). Ces sanctions s’ajoutent