Hulusi Akar, ministre de la Défense turc with NATO Secretary General Jens Stoltenberg

Resolute support, 4×30, 5G, missiles Patriot en Turquie. Les principaux résultats de la ministérielle défense OTAN (24 et 25 octobre)

(B2 au QG de l’OTAN) Si la crise turque et syrienne ont constitué l’essentiel de la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN réunis à Bruxelles les 24 et 25 octobre, d’autres sujets étaient également à l’ordre du jour,

Mickaël Harpon, l'auteur de l'attaque du 3 octobre, n'était pas suivi malgré des signes de radicalisation qui auraient pu déclencher une alerte. ©Magnus Manske

Radicalisation dans les forces armées françaises : des cas minoritaires mais inquiétants

(B2) Depuis l’attentat à la préfecture de police, début octobre, la radicalisation dans les forces de sécurité (police, armée…) a pris un jour nouveau. S’ils restent minoritaires, des questions peuvent se poser quant à la rigueur de suivi de ces

Carnet (28.10.2019). Confidentiels (COPS. Sanctions Turquie. Exemption TVA. EUTM Somalia). Défense (Bakr al-Baghdadi. Bulgarie-USA. Russie-Afrique). Diplomatie (Liban manifestations. Partenariat UE-Jordanie. Turquie sanctions US levées). Pouvoirs (Belgique Premier ministre. Parquet européen). Brexit (Flextension). Nominations (Cornet d’Elzius)

(B2) Parus récemment : Commandement des opérations spéciales à Szolnok : quatre pays signent. Un QG ‘Europe centrale’ de l’OTAN en demande Discussion franche et ouverte à l’OTAN sur la Turquie sans solution. La blessure entre alliés demeure L’accord de

Commandement des opérations spéciales à Szolnok : quatre pays signent. Budapest et Zagreb demandent un QG ‘Europe centrale’ de l’OTAN

(B2) Les ministres de la Défense de quatre pays (Croatie, Hongrie, Slovaquie et Slovénie) ont signé vendredi (25 octobre), un ‘mémorandum d’accord’ (MoU) pour créer à Szolnok un commandement de la composante régionale des opérations spéciales (R-SOCC comme Regional special