Comment associer le Royaume-Uni à la politique étrangère et de défense ? La réflexion reprend (v2)

(B2) Si le Royaume-Uni n’a pas souhaité inclure une coopération avec l’UE en matière de politique étrangère ou de défense dans la corbeille du divorce, la question n’est pas éludée. Les Européens en discutent C’est le sujet principal du déjeuner

Du confidentiel UE au Top secret, un accord d’échanges d’informations classifiées signé avec le Royaume-Uni

(B2) Européens et Britanniques ont convenu jeudi (24.12.) d’un accord garantissant la sécurité des échanges d’informations classifiées. Un accord passé inaperçu dans le brouhaha du deal général et qui n’est pas que technique Un accord ‘standard’ Les clauses de cet

Cybersécurité. Le Royaume-Uni associé étroitement aux équipes de réaction cyber comme à l’ENISA.

(B2) En marge de la coopération renforcée en matière de sécurité, Européens et Britanniques ont décidé de laisser toutes les portes ouvertes pour une coopération renforcée en matière de cybersécurité ou de cyberattaque L’intensité de la coopération dépendra de ce

Brexmas. Un deal avec le Royaume-Uni. Mais pas sur la politique étrangère ni sur la défense. Deux orphelines de l’accord (v2)

(B2) Après de longues négociations, émaillées de plusieurs soubresauts, Européens et Britanniques ont réussi le 24 décembre à définir leurs relations futures post Brexit. Commerce et sécurité sont au menu, mais pas la défense et la politique étrangère Après plusieurs

Brexit : le projet d’un futur accord avec le Royaume-Uni publié par la Commission

(B2) Après la bataille à coup de powerpoint, c’est maintenant par le biais de versions différentes de l’accord sur la future relation que Royaume-Uni et Union européenne s’affrontent. La Commission européenne a publié sa version ce mercredi 18 mars. Le Royaume-Uni

Royaume-Uni. Les 27 adoptent leur position de négociation sur la relation future

(B2) Réunis en format Conseil des Affaires générales, les ’27’ ont approuvé, mardi 25 février, le mandat de leur négociateur Michel Barnier, fixant leurs conditions pour offrir la future relation « sans précédent » avec le Royaume-Uni Un texte musclé par les États

Brexit : Michel Barnier présente le mandat pour une ambitieuse nouvelle négociation

(B2) La Commission européenne n’a pas perdu son temps. Au premier jour ouvrable après le Brexit, ce lundi 3 février, son négociateur en chef, Michel Barnier, a présenté sa proposition de mandat de négociation sur les relations futures. Au long

Les Britanniques exit de l’Agence européenne de Défense le 31 janvier au soir. Enfin presque…

(B2 – exclusif) Brexit oblige, le Royaume-Uni sera expulsé dès le 1er février à 0H (heure de Bruxelles) de l’agence européenne de défense (EDA). Et leur retour pourrait ne pas avoir lieu aussi rapidement qu’espéré. En attendant, il restera toujours

Un nouvel accord conclu entre l’Union européenne et le Royaume-Uni sur le Brexit. Les textes (v3)

(B2) Les négociateurs britanniques et européens sont arrivés à un accord ce jeudi matin un peu après 11h, juste avant l’ouverture du sommet européen, après une nuit de négociation, sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit) Un accord

Brexit, MFF, élargissement, Climat, Turquie à l’agenda du sommet européen des 17 et 18 octobre (v2)

(B2) La réunion des chefs d’État et de gouvernement des 28 jeudi et vendredi (17 et 18 octobre) s’annonce tellement en points d’interrogation que personne ne se hasarde à en donner la durée ni la liste des sujets à débattre.

Brexit : ça avance enfin ? Une frontière douanière en mer d’Irlande

(B2) Un nouveau souffle semble animer les négociations du Brexit après des mois sans vraies propositions concrètes Alors que septembre avait été le mois de débat politique national, d’un parlement britannique suspendu et des menaces de no-deal, le mois d’octobre

Le retour des Britanniques au Parlement européen… avant leur départ. Le casse-tête expliqué (V2)

(B2 – exclusif) La participation, théoriquement fugace, des Britanniques au futur Parlement européen pose de sérieuses questions. Mais leur éventuel départ en pose tout autant. Comment cet intérim va s’organiser ? Que se passera-t-il à leur départ ? Un petit

Discussion dans le couloir du sommet entre les sherpas et ambassadeurs (Dimiter Tzantchev - Bulgarie)

Un Brexit repoussé de quelques semaines … (V2)

(B2) Après avoir mal plaidé sa cause, la Première ministre britannique a réussi à obtenir des ’27’, au terme d’une longue discussion terminée un peu avant minuit, un ‘petit’ report du Brexit Une certaine exaspération Parmi les chefs d’État et

Michel Barnier devant le Steering group du Parlement européen (crédit : Commission européenne)

Theresa May demande le report du Brexit au 30 juin, les Européens ne disent pas non, mais pas oui (V2)

(B2) La demande de la Première ministre britannique d’un report du Brexit au 30 juin 2019, n’est pas acceptable en l’état, si on écoute bien le président du Conseil européen Donald Tusk et les diplomates européens. Elle suppose le respect

Theresa May et Jean-Claude Juncker, plus souriants lors de cette rencontre (Crédit : EC)

Ultime proposition européenne pour obtenir un accord avec le Royaume-Uni

(B2) La scène était bien préparée. Tel au théâtre, la Première ministre Theresa May est apparue dans la salle de presse du Parlement européen à Strasbourg, aux côtés de Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne lundi soir (11

Michel Barnier au sommet de décembre (crédit : Conseil de l'UE - archives B2)

La leçon du Brexit : le seul moyen d’être acteur aujourd’hui dans le monde, c’est d’être ensemble (Michel Barnier)

(B2) Le négociateur en chef du Brexit pour l’Union européenne Michel Barnier tente, malgré les nouvelles en tout sens qui arrivent de Londres, de garder son calme et rappelle quelques grands principes : qu’est-ce qui peut être renégocié ou non

Michel Barnier durant son intervention (Crédit : EC)

Brexit. Michel Barnier prône la flexibilité … si les Britanniques bougent leurs lignes rouges

(B2) Un certain vent d’inquiétude a déferlé sur l’Union européenne après l’échec de Theresa May à obtenir un ‘oui’ du parlement britannique au ‘deal’ négocié avec les Européens. Rapidement Michel Barnier, le négociateur européen, s’est chargé de recadrer les débats