Du confidentiel UE au Top secret, un accord d’échanges d’informations classifiées signé avec le Royaume-Uni

(B2) Européens et Britanniques ont convenu jeudi (24.12.) d’un accord garantissant la sécurité des échanges d’informations classifiées. Un accord passé inaperçu dans le brouhaha du deal général et qui n’est pas que technique Un accord ‘standard’ Les clauses de cet

Brexmas. Un deal avec le Royaume-Uni. Mais pas sur la politique étrangère ni sur la défense. Deux orphelines de l’accord (v2)

(B2) Après de longues négociations, émaillées de plusieurs soubresauts, Européens et Britanniques ont réussi le 24 décembre à définir leurs relations futures post Brexit. Commerce et sécurité sont au menu, mais pas la défense et la politique étrangère Après plusieurs

Michel Barnier devant le Steering group du Parlement européen (crédit : Commission européenne)

Theresa May demande le report du Brexit au 30 juin, les Européens ne disent pas non, mais pas oui (V2)

(B2) La demande de la Première ministre britannique d’un report du Brexit au 30 juin 2019, n’est pas acceptable en l’état, si on écoute bien le président du Conseil européen Donald Tusk et les diplomates européens. Elle suppose le respect

Theresa May et Jean-Claude Juncker, plus souriants lors de cette rencontre (Crédit : EC)

Ultime proposition européenne pour obtenir un accord avec le Royaume-Uni

(B2) La scène était bien préparée. Tel au théâtre, la Première ministre Theresa May est apparue dans la salle de presse du Parlement européen à Strasbourg, aux côtés de Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne lundi soir (11

Michel Barnier au sommet de décembre (crédit : Conseil de l'UE - archives B2)

La leçon du Brexit : le seul moyen d’être acteur aujourd’hui dans le monde, c’est d’être ensemble (Michel Barnier)

(B2) Le négociateur en chef du Brexit pour l’Union européenne Michel Barnier tente, malgré les nouvelles en tout sens qui arrivent de Londres, de garder son calme et rappelle quelques grands principes : qu’est-ce qui peut être renégocié ou non

Michel Barnier durant son intervention (Crédit : EC)

Brexit. Michel Barnier prône la flexibilité … si les Britanniques bougent leurs lignes rouges

(B2) Un certain vent d’inquiétude a déferlé sur l’Union européenne après l’échec de Theresa May à obtenir un ‘oui’ du parlement britannique au ‘deal’ négocié avec les Européens. Rapidement Michel Barnier, le négociateur européen, s’est chargé de recadrer les débats