Temps de travail des militaires. Une porte ouverte à la reconnaissance de la spécificité française ?

(B2) Au détour d’une affaire concernant un militaire slovène, l’avocat général de la Cour de justice s’attarde en particulier sur le cas français, et préconise, dans des conclusions publiées jeudi (28.01), de nuancer la jurisprudence L’argument de l’engagement militaire important

N°84. Takuba. Une nouvelle force européenne se met en place au Sahel, à visée anti-terroriste (v4)

(B2) Destinée à compléter l’opération Barkhane face aux groupes terroristes, la force Takuba regroupe des forces spéciales de plusieurs pays européens. Non sans mal Portant le code militaire de Combined Joint Special Operations Task Force ou CJSOTF, cette opération est

Pays Baltes, Sahel, Afrique de l’Ouest, Iraq, Afghanistan… les opérations de la Belgique pour 2021 en détail

(B2) Le plan d’opération belge pour 2021 reconduit grosso modo l’engagement dans les opérations antérieures selon un dispositif assez connu. Deux inconnues demeurent, et de taille : l’engagement dans l’opération française Barkhane et la fin des opérations en Afghanistan Ce

Le statut des forces dans Takuba. Le texte du SOFA conclu entre Paris, Bamako et les partenaires européens

(B2 – exclusif) Pour déterminer les modalités de participation des Européens dans la task-force Takuba, Français et Maliens ont convenu d’une formalité essentielle. La signature d’un accord SOFA. Par échange de lettres Ces règles, somme toute assez classiques dans une

La task-force Takuba est créée. Une déclaration signée à onze. Quelques-uns s’engagent plus (v2)

(B2) Onze pays européens (Allemagne, Belgique, Danemark, Estonie, France, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Tchéquie, Royaume-Uni, Suède) ont signé ce vendredi (27 mars), une déclaration commune soutenant « politiquement » la création d’une task-force (dénommée Takuba). Objectif : lutter contre les groupes

Quatre Européens présents dans la task-force Takuba, dans la zone des trois frontières. QG, implantation, nombre, logistique…

(B2 – exclusif) La task-force Takuba se prépare. Moins vite que prévu ou espéré à l’origine. Seuls quatre pays ont répondu positivement, aujourd’hui, pour former cette force. Des questions politiques, logistiques se posent encore Le nombre de pays européens ayant

« Au Sahel, je trouve l’Europe un peu longue à se mettre en branle » (général Lecointre)

(B2 à Paris) Le Levant (Irak), le Golfe et le détroit d’Ormuz, la Centrafrique et le Sahel… Le chef d’état-major des armées (CEMA) français, François Lecointre, a fait ce mercredi (22 janvier), devant quelques journalistes (1), dont B2, le tour

La mission EMASOH portée sur les fonts baptismaux par huit États membres de l’UE. Démarrage : février

(B2) Huit pays membres ont affirmé ce lundi (20 janvier) soutenir une mission européenne de surveillance maritime dans le détroit d’Ormuz (EMASOH). Mission différente de celle des Américains. Une déclaration commune a été approuvée La mission ne dispose pas de

Un engagement dans Takuba au Sahel : ‘Nein’ confirme Berlin. Réfléchissons d’abord

(B2) Le gouvernement allemand semble bien embarrassé par les demandes répétées de la France de s’engager davantage dans les opérations au Mali. Il préférerait un engagement dans le cadre de l’Union européenne dont il maitrise mieux les ‘codes’ Deux demandes

Veille sur l'Océan (crédit : DICOD / Alindien)

La future opération maritime européenne dans le détroit d’Ormuz (EMASOH). Cadre, format, tempo, base juridique… Détails

(B2 – exclusif) On commence à en savoir plus sur la mission de surveillance maritime et de connaissance de la situation, montée à l’initiative de la France, dénommée EMASOH – European-Led mission Awareness Strait of Hormuz. Objectif, zone d’opération, force

Les Européens mettent la pédale douce sur une opération à Ormuz : de l’échange d’informations plutôt que de l’escorte

(B2 à Helsinki) L’opportunité de mettre en place une opération dans le détroit d’Ormuz n’est plus vue comme une priorité par la plupart des ministres de l’UE. Mais une mission d’échange d’informations reste toujours à l’étude. Résultat des discussions au

Londres baisse sa culotte, abandonne l’idée d’une mission de protection maritime européenne et se rallie à l’opération américaine

(B2) Le gouvernement britannique de Boris Johnson a abandonné toute idée d’avoir une opération de protection maritime autonome européenne dans le Golfe et le détroit d’Ormuz, comme l’avait indiqué le précédent gouvernement. Mais il est, pour l’instant, bien seul parmi

N°72. La crise dans le détroit d’Ormuz et le Golfe persique (v5)

(B2) Drones abattus, navires détournés, la crise dans le détroit d’Ormuz et le Golfe s’amplifie… Dimanche 12 mai 2019, quatre navires — deux tankers saoudiens, Al-Marzoqah et Amjad (propriété de la compagnie nationale Bahri), le tanker norvégien Andrea Victory et

Vers une opération maritime combinée franco-germano-britannique dans le détroit d’Ormuz. Les discussions continuent

(B2) Pour leur dernière réunion de l’année avant la pause estivale, mardi (23 juillet), les ambassadeurs du Comité politique et de sécurité (COPS) ont été servis. Un point s’est glissé in extremis à leur ordre du jour : les tensions

Capture d'écran de la page "contact" de la société Air Attack Technologies. Alors que l'appareil, utilisé par les forces spéciales, est identifié comme une cible... Le prestataire affiche son immatriculation sur la toile. (Nous avons pris soin de l'effacer sur cette capture d'écran).

France : externalisation de la logistique des opérations, entre opacité et non-respect de la confidentialité

(B2) Le député Les Républicains François Cornut-Gentille sort un rapport sur l’externalisation du soutien des forces en opérations extérieures dans lequel il s’inquiète de nombreuses dérives. Auteur de plusieurs enquêtes sur ces questions, il montre une nouvelle fois à quel

(crédit : US Defense Dep.)

La Belgique ouverte à une discussion sur une possible présence en Syrie s’il y a un cadre légal (Didier Reynders)

(B2) Les Américains militent pour une présence d’Européens à leurs côtés au Nord de la Syrie, dans le cadre d’une force d’observation. Les Européens ne sont pas très enthousiastes. Mais Didier Reynders a semblé faire à Washington un pas en

Timan Erdimi, président de l'UFR, sur une photographie non datée diffusée par son organisation. Il est lui-même le neveu et l'ancien directeur de cabinet du président Idriss Déby Itno. (©DR/UFR)

Intervention française au Tchad : pour consolider Déby… ou stabiliser le sud libyen ?

(B2) La semaine dernière, un groupe de rebelles tchadiens en provenance de Libye tentait de pénétrer en force dans son pays. A la demande du gouvernement tchadien, l’aviation française disperse les combattants. Si N’Djaména se félicite, l’interventionnisme de Paris suscite des

réunion autour de l'initiative européenne de défense (crédit : DICOD / EMA)

IEI : au tour des opérationnels de plancher. Une rencontre « de bon niveau » (Gén. de Saint-Quentin)

(B2 – Exclusif) Après les ministres mercredi, ce sont les chefs ‘Opérations’ des dix pays membres de l’Initiative européenne d’intervention (IEI ou EI2) qui se sont réunis vendredi (9 novembre) à Paris. De cette première réunion au format « Military European

Le secrétaire d'Etat à la Défense Mike Penning en visite sur le terrain discutant avec des soldats britanniques et afghans (crédit : MOD.uk)

Le programme de protection des auxiliaires afghans de l’armée britannique. Un échec total ?

(B2) Le sort des auxiliaires de l’armée britannique lors de leur engagement en Afghanistan dans les années 2000 n’est toujours pas réglé, s’alarme la Chambre des Communes. Son rapport particulièrement critique met clairement en cause le ‘déni de réalité’ des autorités

Les frappes militaires contre la Syrie illégales même si elles étaient légitimes (Bundestag)

(B2) Une analyse du service des études du Bundestag (le parlement allemand), le dit clairement : les frappes alliées (franco-britannico-américaines) sur des installations chimiques (présumées) du gouvernement syrien dans la nuit du 13 au 14 avril n’étaient pas légales du