N°55. L’Europe de la défense. De 1999 à 2009 : la PESD

(B2) Le nouveau Traité d’Amsterdam, suivi du Traité de Nice, ont mis en place de nouvelles structures (le Haut représentant, COPS, Comité militaire) et de nouveaux outils. La politique européenne de sécurité et de défense prend son envol. Elle suscite

La recherche de défense financée par l’UE. Une lente maturation

(B2) L’idée d’investir dans l’industrie de défense a été un lent processus et est resté très longtemps un tabou total. Le constat est, en effet, alarmant pour la recherche européenne. Et il ne date pas d’hier. Mais la réalisation a

N°54. L’Europe de la défense. De 1948 à 1999 : prémices et premiers pas balbutiants

(B2) Après la Seconde guerre mondiale (et même durant), l’idée d’une union indéfectible des États européens par le biais d’une armée commune pour éviter toute tentation de guerre ultime s’impose. Passées les premières années, cette idée s’effritera devant les réalités

détente à l'occasion de la traditionnelle photo de famille au sommet de Laeken (crédit : CE)

(histoire) Le sommet de Laeken déclare opérationnelle la PESD

(B2) Au sommet de Laeken-Bruxelles (14-15 décembre 2001), sous présidence belge, la politique européenne de sécurité et de défense (PESD) est déclarée opérationnelle, consacrant sa capacité de lancer et de conduire une opération militaire « là où l’OTAN en tant que

L'UE prend le relais de l'OTAN en Fyrom / Macédoine 2003 (crédit : Conseil de l'UE / archives B2)

Les différentes phases des missions et opérations de la PESD/PSDC

(B2) Si l’Union européenne s’est reposée au départ davantage sur les moyens de l’OTAN ou d’autres organisations, elle est devenue, au fil du temps, plus autonome et a déployé des effectifs plus importants sur des durées plus longues. On peut

Le général Aumeran qui posa la question préalable rejetant le Traité sur la CED (crédit : Assemblée nationale)

L’occasion ratée de la CED. La France suscite la Communauté européenne de défense puis la tue

(B2) 1950 : la guerre en Corée fait rage. La peur de l’Union soviétique a pris le dessus. Les Américains qui craignent une opération similaire en Europe militent pour le réarmement de l’Allemagne, dans le cadre de l’Alliance Atlantique. La

2005. Le sommet de Hampton Court donne un coup de fouet aux structures de la PESD

(B2) Moins connu que certains autres sommets, la réunion informelle tenue à Hampton Court, sous présidence britannique (Tony Blair est alors Premier ministre), les 27 et 28 octobre 2005, a été cependant le marqueur d’un approfondissement dans les structures de

Cérémonie de signature du Traité d'Amsterdam au Palais royal (crédit : CE)

1997. Le traité d’Amsterdam donne des outils à la PESC

(B2) Signé à Amsterdam le 2 octobre 1997 par les ministres des Affaires étrangères des quinze États membres de l’Union européenne, le Traité d’Amsterdam entre en vigueur le 1er mai 1999. Il prévoit une évolution notable de la PESC avec

1990. L’élaboration du Traité de Maastricht. Quand l’Europe de la défense a failli naître

(BRUXELLES2) Automne 1990, la Communauté économique européenne pense à effectuer sa mue. C’est la veille d’une nouvelle conférence intergouvernementale (CIG), ou plutôt de deux. Les Conseils européens de Madrid en juin 1989, puis de Dublin en juin 1990, ont, en

Javier Solana au conseil informel des ministres de la Défense de Goteborg (© NGV /B2)

Portrait et Entretien avec Javier Solana. « Le temps où un pays pouvait seul résoudre des crises est révolu »

(BRUXELLES2) Curieux personnage que celui de Javier Solana, le Haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne. Homme discret, on pourrait le croire, à première vue, ennuyeux ou pusillanime. Au contraire de cette image rapide,