Facilité européenne pour la paix. 75 millions pour les armées du Mali, d’Ukraine, de Géorgie et de Moldavie. Détails et conditions

(B2) Les mesures approuvées jeudi (2 décembre), ont une valeur très différente. Si l’engagement avec les forces armées maliennes est très opérationnel, en complément de la mission EUTM, celui destiné aux trois armées des confins orientaux de l’Union est plus

Les nouvelles priorités d’EUTM Mali se mettent en place. On peut réfléchir à l’européanisation de Takuba (Hervé Bléjean)

(B2) Accompagnement sur le terrain,  équipes mobiles de formation, refonte de la formation des sous-officiers, régionalisation, doublement des effectifs, etc. Les enjeux du cinquième mandat de la mission militaire de l’UE au Mali sont ambitieux. Le vice-amiral d’escadre Hervé Bléjean

La Russie n’est pas une menace, c’est une réalité ! Mais la Suède n’entend pas changer de doctrine et adhérer à l’OTAN (Peter Hultqvist)

(B2 – exclusif) La situation au Sahel et l’engagement dans Takuba. La dégradation sécuritaire et le positionnement de la défense suédoise suédoise. La menace russe et l’adhésion à l’OTAN, sans oublier le programme Tempest… Le ministre suédois de la Défense,