Entre Grèce et Turquie, l’OTAN veut s’impliquer. Mais pas trop. Un mécanisme de déconfliction à l’étude

(B2) L’organisation euro-atlantique ne veut pas s’impliquer dans la résolution du conflit entre Grèce et Turquie, mais trouver une manière de limiter l’escalade militaire entre deux de ses membres Il est rare qu’on mette en place un mécanisme de déconfliction