Syrie. Les 28 veulent saisir le momentum pour remettre la solution politique en selle

(B2) Après les frappes militaires, pour les 28 ministres des Affaires étrangères, la priorité des priorités est surtout de « relancer le processus politique » pour mettre fin au conflit, entré dans sa huitième année. Ils l’ont dit avec détermination tant dans

les ministres français (Le Drian), britannique (Johnson), autrichienne (Kneissl) et allemand (Maas) des Affaires étrangères à Luxembourg lundi (crédit : Conseil de l'UE)

Les 28 comprennent les frappes militaires des Alliés mais ne les approuvent pas expressément

(B2) L’Union européenne n’a finalement pas formellement approuvé les frappes militaires réalisées par les Alliés dans la nuit du 13 au 14 avril sur plusieurs sites présumés chimiques syriens. Cette réticence à endosser formellement des frappes pour lesquelles ils ont

Exercice de formation sur l'intervention d'urgence en cas d'incident chimique tenu à Dhaka, Bangladesh (Crédit : OIAC)

L’UE veut réformer l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques

(B2) Hasard du calendrier, alors que l’utilisation d’armes chimiques en Syrie agite la communauté internationale, les ’28’ ont renouvelé, ce lundi 16 avril, leur soutien à une « interdiction totale et l’élimination des armes chimiques dans le monde ». Pour

Après Wannacry et NotPetya, l’Europe préoccupée par les attaques de virus malins

(B2) Les ministres des Affaires étrangères vont exprimer, dans des conclusions adoptées lundi (16 avril), leur « profonde préoccupation face à la capacité et la volonté accrues des États tiers et des acteurs non étatiques de poursuivre leurs objectifs en

(Crédit : Consilium)

A l’agenda de la réunion des ministres des Affaires étrangères (16 avril 2018) (V2)

(B2) Les ministres des Affaires étrangères se retrouvent lundi (16 avril) avec plusieurs sujets ‘chauds’ à leur ordre du jour : la Syrie (pour préparer la conférence des 24 et 25 avril), la Russie, l’Iran, les Balkans, les instruments extérieurs.