Face aux prises d’otages, geler les avoirs des ravisseurs

(BRUXELLES2) Les ministres des Affaires étrangères ont condamné « sans ambiguité », lundi (23 juin), les « enlèvements contre perpétrés par des groupes terroristes » comme le versement « de rançons et l’octroi de concessions politiques aux terroristes ». Une source

Douze ministres syriens sur liste noire

(BRUXELLES2) Comme attendu, les 28 ministres des Affaires étrangères ont décidé, ce lundi (23 juin), de renforcer « les mesures restrictives contre le régime syrien ». Des violations sérieuses La liste noire de l’UE s’allonge ainsi du nom de 12 ministres