Quand Giuseppe Conte descend dans l'arène aux lions, une foule de journalistes se presse (Crédit : Ghassen Fridhi / El Arabiyah)

Deuxième échec au sommet pour les 28. Une réunion frustrante, mal préparée, où les egos ont été trop nombreux (V2)

(B2 au Justus Lipsius) La réunion avait mal commencé avec plusieurs heures de retard sur l’horaire prévu dimanche soir (30 juin). Témoin des consultations de dernières minutes et des difficultés à trouver un accord, cela laissait craindre un sommet long