Royaume-Uni. La revue stratégique 2021 de Boris Johnson. Enjeu : réarmer, fortifier, défendre un monde ‘ouvert’

(B2) Fruit d’une réflexion qui a duré plus d’un an, le Royaume-Uni publie ce mardi (16.03) sa revue stratégique ‘Global Britain in a competitive age’. La dissuasion nucléaire retrouve des couleurs, le cyber a le vent en poupe, et le

Le Royaume-Uni veut rester la première puissance militaire en Europe. 16,5 milliards injectés d’ici quatre ans

(B2) 16,5 milliards de livres sterling de plus, soit quatre milliards de plus par an, c’est l’investissement dans les forces armées britanniques pour les quatre années à venir. Le Premier ministre, Boris Johnson l’a annoncé un rien fiérot jeudi (19.11).

Carnet (18.11.2020). Confidentiels. A la une : retrait américain. Défense. Opérations. Diplomatie. Sanctions. Zones de crises. Voisinage. Sécurité. Pouvoirs. People (v2)

(B2) La décision américaine de retrait de quelques milliers de soldats d’Afghanistan et d’Iraq sera-t-elle le signal pour les Européens d’un réengagement dans ces pays, ou d’une décision similaire ? … On penche pour cette seconde option.  A la Une

Carnet (15.04.2020). Défense. Opérations. Equipements. Politique extérieure. Crises. Droits de l’Homme. Sécurité. Pouvoirs. People

(B2) Les bombardements et combats en Libye ramènent l’attention sur cette zone de crise proche des frontières européennes. En Europe et à l’OTAN, l’actualité reste orientée sur la gestion des conséquences de la crise liée au Covid-19 CONFIDENTIELS © Myanmar.

Carnet (08.04.2020). Confidentiels. Coronavirus. Défense. Opérations. Sanctions. Diplomatie UE. Zones de crises. Voisinage. Sécurité. Pouvoirs. People

(B2) Si l’attention commence à se porter sur la gestion de l’impact à moyen terme de la crise du Covid-19, la crise n’est pas terminée. Et au sein de la Commission européenne, comme des ’27’ réunis pour l’Eurogroupe, la tension

Londres baisse sa culotte, abandonne l’idée d’une mission de protection maritime européenne et se rallie à l’opération américaine

(B2) Le gouvernement britannique de Boris Johnson a abandonné toute idée d’avoir une opération de protection maritime autonome européenne dans le Golfe et le détroit d’Ormuz, comme l’avait indiqué le précédent gouvernement. Mais il est, pour l’instant, bien seul parmi

Ben, Dom’ et Priti, les trois ministres régaliens de Boris. Tous des profils ‘durs’

(B2) Le gouvernement de Boris Johnson ne sera pas composé de tendres. Aux principaux postes régaliens, on retrouve des partisans d’un Brexit dur, voire très dur Porte-feuilles régaliens Défense : Ben Wallace (twitter) Ministre délégué à la Sécurité au Home

Le chemin de Washington des Européens. A la recherche d’une troisième voie

(B2) Face à la décision américaine attendue de rétablissement partiel des sanctions sur l’Iran, les Européens sont inquiets. Ils veulent maintenir l’accord négocié durant de longues années sur le nucléaire iranien. Tour à tour, le Français Emmanuel Macron et l’Allemande

Les 28 condamnent l’attaque de Salisbury et l’implication hautement probable de la Russie

(B2) Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE a réagi, lundi (19 mars), de façon assez nette après l’attaque de Salisbury au Royaume-Uni le 4 mars dernier, mettant en cause, à l’instar du Royaume-uni la Russie derrière cet

Boris Johnson (UK), Sigmar Gabriel (All), et Jean-Yves Le Drian à Bruxelles jeudi, lors de la réunion spéciale sur l'Iran (crédit : MAE France)

Les Européens soutiennent le deal iranien mais appellent Téhéran à faire d’autres efforts

(B2) A la veille d’une décision majeure du président américain Donald Trump qui doit décider s’il rétablit, ou non, des sanctions supplémentaires contre l’Iran, les trois ministres des Affaires étrangères du E3 (le Français Jean-Yves Le Drian, l’Allemand Sigmar Gabriel

Défense. Londres propose à l’UE un partenariat stratégique approfondi. Pas d’exit pour la PESC ?

(B2) Le Royaume-Uni l’avait déjà fait sentir, B2 s’en était fait l’écho à plusieurs reprises (1). C’est désormais officiel. Londres offre à l’Union européenne « un partenariat de sécurité approfondi » après le Brexit. Dans un document publié par le

Carnet (16.05.2017). EUCAP Somalia (effectif). EULEX Kosovo, Collège (budget). Rôle 1 (concept). Russie, Bosnie-Herzégovine (sanctions). Union africaine (partenariat). SEAE (annuaire). Afghanistan (OTAN). Belgique (coût de Vigilant Guardian). Minusca (attaque). Corée du Nord (missiles). Russie (droits de l’homme). Myanmar (aide). RDC (ébola). Tchétchénie (droits de l’homme). Relocalisation (députés). Hongrie (article 7). Pologne (dialogue). Brexit (note).

(B2) Parus récemment : Soutien sécuritaire et aide humanitaire, les deux priorités de l’UE dans la Corne de l’Afrique Les Allemands proposent une série de projets pour mettre dans la PESCO Accord de libre échange nouvelle génération : jamais sans

La salle de la Conférence pendant l'intervention du ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian (Crédit : MSC)

Ce qu’il faut retenir de Münich 2017

(B2) Durant la traditionnelle conférence sur la sécurité de Munich, qui s’est déroulée les 17 et 18 février, le positionnement de la nouvelle administration américaine de Donald Trump était dans tous les propos qu’il s’agisse de la menace russe, des

Antonio Guterres entouré de (Crédit : ONU)

Les négociations sur la réunification de Chypre échouent. Le problème de la présence turque dans l’île

(B2) La conférence « historique » sur Chypre de ce jeudi 12 janvier n’aura pas débouché sur l’annonce attendue et tant espérée, de la réunification. L’accord sur la réunification de Chypre est cependant « proche », insiste le nouveau secrétaire général de

Les nouveaux ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l’UE

(B2) Depuis notre dernier état des lieux des chefs de la diplomatie européenne (Les ministres des Affaires étrangères de l’UE) et de la défense (Les ministres de la défense de l’UE), plusieurs nouveaux ministres ont pris les commandes : en Espagne,

Johnson (UK), Reynders (Belgique), Gentiloni (Italie) au conseil 'jumbo' des ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l'UE (crédit : Conseil de l'UE)

Carnet spécial. « Ils ont dit ! » Affaires étrangères/Défense (14 et 15 novembre 2016)

(B2) La réunion des ministres des Affaires étrangères et de la défense ces 14 et 15 novembre a été l’occasion de plusieurs déclarations et prises de position sur les différents sujets à l’ordre du jour… L’arrivée de Trump aux États-Unis

Il y a un an la France activait l'article 42-7 lors du conseil conjoint Affaires étrangères et défense du

Défense européenne : un saut qualitatif (Mogherini/Le Drian + Johnson !)

(B2) Les conclusions adoptées par les 28 ministres de l’Union européenne sur la politique de sécurité et de défense définissent un « saut qualitatif » qui brise certains tabous, permettant à l’Union de la défense de passer de la théorie

Royaume-Uni : Boris au Foreign Office, Michael reste à la Défense, Amber à l’Intérieur

(B2) Cela pourrait apparaître comme un poisson d’avril. Ce n’en est pas un ! La nouvelle Première ministre britannique Theresa May a nommé Boris Johnson, le chantre de la campagne du Brexit et ancien maire de Londres, à la tête du