Ukraine et Balkans à l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (16 mai 2022)

(B2) C’est toujours l’Ukraine qui va constituer le centre des discussions des ministres des Affaires étrangères de l’UE, lundi (16 mai). Reconstruction, sécurité énergétique, crimes de guerre… Les sujets ne manquent pas. Mais la situation fragile des Balkans inquiète aussi. Les 27 veulent s’impliquer davantage. La réunion commence par une

L’influence de la Russie dans les Balkans force l’inquiétude européenne

(B2 à Luxembourg) L’attaque russe sur l’Ukraine pourrait avoir des effets négatifs sur la stabilité et le rôle de l’Union européenne dans la région, au profit de la Russie. C’est ce que craignent plusieurs capitales qui veulent accélérer l’intégration européenne des Balkans. Cinq pays pour une intégration rapide des Balkans

Petit retard à l’allumage pour la seconde vague de soutien à l’Ukraine au titre de la Facilité européenne pour la paix (v3)

(B2 — exclusif) Un accord n’a pas pu être trouvé en début de semaine sur le déblocage d’une nouvelle enveloppe de 500 millions € pour équiper les forces ukrainiennes au titre de la Facilité européenne pour la paix. La mesure a été annoncée en fanfare, lors du sommet européen de

Russie. La quatrième vague de sanctions attendra un peu. Banques, Oligarques, marine marchande dans le viseur

(B2) Les Européens semblent déterminés à continuer à faire pression sur la Russie. Mais pas tout à fait d’accord sur l’ampleur de la quatrième vague de sanctions. Directement après la réunion de l’OTAN, les ministres des Affaires étrangères de l’UE (lire : Guerre en Ukraine. L’OTAN se limitera à défendre ses

Facilité européenne pour la paix. L’Europe financera des équipements létaux pour l’armée ukrainienne (v4)

(B2) Urgent – Les ministres des Affaires étrangères doivent donner leur feu vert ce dimanche (27 février) lors d’une réunion d’urgence d’une mesure exceptionnelle : le recours à la facilité européenne pour la paix pour soutenir militairement l’Ukraine C’est la première fois que l’Union européenne va financer directement et officiellement

Les avoirs de Poutine et Lavrov gelés. Mais Swift continue. Les Européens hésitent sur une troisième vague (v2)

(B2) La réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE de ce vendredi (25 février) clôture une semaine diplomatique intense autour de la question ukrainienne. Elle officialise une décision : un second paquet de sanctions, avec la mise sur liste noire du président russe Vladimir Poutine et de son ministre

Ukraine. La Russie annexe les républiques de Louhansk et Donetsk. L’Europe s’apprête aux sanctions sans passion (v2)

(B2) Face à la pression russe, les ministres des Affaires étrangères de l’UE sont d’accord. Ils l’ont répété ce lundi (21 février) lors d’une session longue et intense : il faut être solidaire avec l’Ukraine et sanctionner la Russie. Un message d’unité tout de même nuancé au début de la

Russie-Ukraine. Les Européens disent non à un Yalta bis (conclusions) (v2)

(B2) Les 27 ministres des Affaires étrangères ont adopté, lundi (24 janvier), un projet de conclusions en onze points sur la sécurité européenne. Une reprise complétée du décalogue de Brest Ce texte assez court reprend pour l’essentiel ce qui a été indiqué au sortir de la réunion du Gymnich de

Un papier d’options pour réagir à l’attitude turque à Varosha

(B2) Les ministres des Affaires étrangères doivent commencer lundi (13 décembre) une discussion sur de possibles options contre la Turquie en raison de sa présence renforcée à Varosha. La question est redevenue brûlante après la visite du président turc Recep Tayyip Erdogan en juillet 2021 et sa volonté de redonner

Ce qu’il faut retenir… du Conseil des Affaires étrangères (18 octobre 2021)

(B2 à Luxembourg) Les ministres des Affaires étrangères se sont retrouvés lundi (18 octobre) à Luxembourg. En passant en revue les problèmes du monde (Biélorussie, Éthiopie, etc.), ils n’ont qu’un mot (ou presque) à la bouche : sanctions ! Une des rares armes de l’Union européenne en termes de politique

L’Éthiopie, le Golfe, le partenariat oriental et le Nicaragua à l’agenda du Conseil des affaires étrangères (18 octobre 2021) (v2)

(B2) Les ministres des Affaires étrangères de l’UE se retrouvent lundi 18 octobre à Luxembourg (mois d’octobre oblige) autour de trois sujets qui ne font pas toujours la Une de l’actualité. Point crucial : la guerre civile en Éthiopie Cet article a été rédigé en fonction des derniers éléments connus

L’Europe prête à parler aux Taliban pour gérer l’urgence. Mais pose ses conditions

(B2) Les Taliban « ont gagné la guerre ». Il faudra donc leur parler, concède le Haut représentant de l’Union, mardi 17 août. Réunis en urgence pour analyser la situation en Afghanistan, les ministres des Affaires étrangères ont joué la carte de la coordination, pour évacuer leurs ressortissants, mais aussi

Feu vert politique à la mission EUTM Mozambique. Objectif : la formation d’une QRF efficace (v2)

(B2) Les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont adopté lundi (12 juillet) la décision cadre sur la nouvelle mission de formation militaire de l’UE au Mozambique  Cette décision, adoptée sans débat (en point A), à l’unanimité (1) est une étape primordiale au plan politique pour fixer les objectifs et

Israël, géopolitique des technologies, Éthiopie et boussole stratégique à l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (12 juillet 2021) (2)

(B2) Trois points de débats sont prévus pour la dernière réunion avant la pause estivale des ministres des Affaires étrangères, le 12 juillet : la géopolitique des nouvelles technologies, l’Éthiopie et la boussole stratégique. Avec deux invités d’honneur : le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères et son homologue égyptien Le Conseil

L’Iraq et la Biélorussie à l’honneur, à l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (21 juin 2021) (v3)

(B2) La Biélorussie, l’Amérique latine et les Caraïbes — avec un focus plus appuyé sur le Venezuela — et l’Iraq sont les quelques sujets mis sur la table des ministres des Affaires étrangères, lundi (21 juin), à Luxembourg Article mis à jour vendredi (18 juin) Un petit déjeuner avec l’opposition

Les ministres tentent d’avoir un message uni sur le conflit entre Israël et Palestine. Huit principes édictés à 26. Un État s’oppose

(B2) Une vidéoconférence informelle extraordinaire des ministres des Affaires étrangères a été organisée mardi (18 mai) pour discuter des récents développements au Proche-Orient Le sujet du processus de paix au Moyen-Orient n’avait plus vraiment été traité depuis des mois par les ministres. Ceux-ci étant à la fois accaparés par d’autres

Les Européens se chamaillent pour définir leur position sur la Chine et Hong Kong. La Hongrie en fauteur de troubles

(B2) Une semaine. C’est le délai que ce sont fixés les Européens, ce lundi 10 mai, pour trouver une solution au blocage hongrois sur les conclusions sur Hong Kong. Si le consensus est impossible, il faudra avancer quand même, pour atténuer l’échec de la diplomatie européenne Blocage hongrois En février

L’Europe définit sa stratégie sur l’Indo-Pacifique. Des présences maritimes coordonnées en mer de Chine ?

(B2 – exclusif) Les ministres des Affaires étrangères de l’UE doivent adopter ce lundi (19 avril) des conclusions sur la zone Indo-Pacifique. C’est la première stratégie pour cette zone sensible du globe Ce texte a été approuvé par le biais d’une procédure écrite, faute de réunion en présentiel. Normalement il

Ukraine, Géorgie et Ethiopie à l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (19 avril 2021) (v3)

(B2) Prévue pour se tenir lundi (19.04) à Luxembourg en présentiel, la réunion des ministres des Affaires étrangères se déroulera finalement par visioconférence. L’invité d’honneur sera le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, prévu au lunch Les questions de l’Ukraine, et de l’Éthiopie figurent à l’ordre du jour pour

L’UE veut maintenir les efforts de médiation en Géorgie

(B2) Face à la crise politique en Géorgie, les 27 sont bien décidés à poursuivre les efforts de médiation intenses déjà engagés. Josep Borrell l’a rappelé à l’issue de la réunion des ministres des Affaires étrangères lundi (22 mars) La crise politique déchire la Géorgie depuis les législatives d’octobre 2020,