(crédit : ambassade France Italie)

Pour se faire entendre dans le remous mondial, l’Europe doit hausser le ton (3e entretiens de la défense européenne)

(B2) Les ‘think tank’ s’accordent sur un cadre : l’Europe doit hausser le menton et les épaules, sauf à se contenter de faire des clapotis dans les remous de la politique internationale La première des deux tables rondes des 3e

Doter l’Europe d’un ‘hard power’. Le plan de Thierry Breton en douze étapes. Défense, investissements, techno, cyber, espace…

(B2) En ouverture des entretiens de la défense européenne, le commissaire chargé du marché intérieur a posé des pas pour l’avenir. Avec deux axes directeurs : la défense et la souveraineté technologique. Quand la science fiction de Softwar rejoint la

Carnet (05.10.2020). Confidentiels. Défense. Sanctions. Diplomatie UE. Crises. Droits de l’Homme. Sécurité. Pouvoirs

(B2) Le déplacement en fin de semaine du chef de la diplomatie européenne en Éthiopie, siège de l’organisation de l’Unité africaine, servira certainement la préparation du sommet, repoussé à 2021  © Confidentiels © À l’agenda du COPS. Les ambassadeurs du Comité politique

Entretiens de la défense européenne (7) : Faire primer une logique économique (F. Coulomb)

(B2) Pour Fanny Coulomb*, maître de conférences et membre du Cesice, les marchés de la défense restent cloisonnés, essentiellement pour des raisons plus politiques que industrielles. Un état des lieux qu’elle a présenté, le 1er juin aux Premiers entretiens de la

Mauro, Fabien Terpan (UGA) (Université Paris I Panthéon Sorbonne)

Entretiens de la défense européenne (6) : Que faire pour réussir la PESCO (F. Mauro)

(B2 à Paris) La Coopération structurée permanente (PESCO) n’est pas pleinement opérationnelle qu’elle a déjà fait couler beaucoup d’encre. Utile ou pas utile, géniale ou outil bureaucratique ? Frédéric Mauro*, avocat des barreaux de Bruxelles et Paris et chercheur associé

Entretiens de la défense de la Défense (4) : Un si long chemin parcouru (F. Grossetête)

(B2 à Paris) Quel chemin ? Françoise Grossetête *, rapporteuse du Parlement européen sur l’EDIDP, revient sur la véritable course contre la montre qui a saisi les eurodéputés pour boucler dans les temps prévus le programme de développement de la

Entretiens de la défense européenne (3) : Bien définir les modalités du Fonds (S. Abrial, Safran)

(B2 à Paris) Les Européens bénéficieront du Fonds européen de défense parce qu’il leur offrira une base industrielle (BITDE), une autonomie stratégique et assurera leur sécurité, pense Stéphane Abrial *, Directeur Groupe international et relations institutionnelles chez Safran, comme il

Entretiens de la défense européenne (2) : Des champions européens, à l’export aussi (O. Martin, MBDA)

(B2 à Paris) Pour Olivier Martin *, Secrétaire général chez MBDA, le Fonds européen de défense est une bonne nouvelle. Mais impossible de participer au développement des nouvelles capacités sans une organisation solide autour de champions européens et sans des

Entretiens de la défense européenne (1) : L’autonomie suppose de se passer des pays tiers (C. Ferrand, DGA)

(B2) La « compétition avant même la phase d’exportation » rend l’armement européen « moins efficace sur le marché mondial » estime Carole Ferrand *. Pour la responsable des stratégies industrielles au sein de la DGA (France), la solution passe par