La réunion a été présidée par John Kerry et Sergei Lavrov (Crédit : Département d'Etat américain)

Syrie. Les négociations de paix dans l’impasse

(B2) Réuni à Vienne, mardi (17 mai), le Groupe international de soutien à la Syrie (ISSG), co-présidé par la Russie et les Etats-Unis, n’a pas réussi à relancer le processus politique de transition en Syrie. Le processus politique bloqué Réunie sans les Syriens, la déclaration finale

J. Kerry, S. Lavrov et S. Di Mistura à Münich (crédit : US State of Dep.)

L’accord de Münich entre en application. Accès humanitaire et cessation des combats

(B2) L’accord, conclu au sein du groupe international de contact pour la Syrie (ISSG), à Münich jeudi dernier (11 février), a commencé à entrer en vigueur, détrompant ainsi le scepticisme ambiant qui avait entouré sa signature (voir encadré). Une première

Le dialogue intersyrien engagé. Une résolution de l’ONU à l’unanimité. Ce qui reste à régler en 2016 ? Tout ! (maj)

(B2) « Une mission impossible devient possible aujourd’hui ». C’est par cette phrase sentencieuse, presque une maxime diplomatique que l’envoyé spécial de l’ONU, Stefan di Mistura, a présenté devant les journalistes à New-York, vendredi (18 novembre) le résultat de la