Carnet (09.12.2020). Confidentiels. Sommet européen. Défense. Équipements. Missions et opérations. Sanctions. Diplomatie UE. Crises. Voisinage. Sécurité. Pouvoirs

(B2) 15 000 ! C’est le nombre d’articles publiés sur B2 depuis sa création. De simple blog, le site est devenu un média en ligne, reconnu, pour son suivi de l’actualité et son analyse de la géopolitique européenne. Cela valait

Carnet (23.03.2020). Confidentiels. PSDC et opérations. Défense. Diplomatie UE. Voisinage. Droits de l’Homme. Sécurité. Pouvoirs. People. À lire

(B2) Parus récemment : Miroslav Lajcak nommé par twitter, représentant spécial de l’UE pour le dialogue Belgrade-Pristina Sur le blog Coronavirus : le rapatriement des Européens s’organise (v2) Notre reportage à Brest Au cœur du MICA Center : 1. La

Retrait US de l’accord avec l’Iran. Les réactions fusent en Europe, et dans le monde (V3)

(B2) Après l’annonce de Donald Trump, le monde entier s’est exprimé et a donné sa vision de l’avenir des relations avec l’Iran et de l’accord nucléaire, le JCPOA. La condamnation prime (sauf du côté israélien et du Golfe), mais des

2005. Le sommet de Hampton Court donne un coup de fouet aux structures de la PESD

(B2) Moins connu que certains autres sommets, la réunion informelle tenue à Hampton Court, sous présidence britannique (Tony Blair est alors Premier ministre), les 27 et 28 octobre 2005, a été cependant le marqueur d’un approfondissement dans les structures de

Helga Schmid avec F.-W Steinmeier et F. Mogherini (crédit : MAE allemand)

Helga Schmid, la nouvelle tête pensante du service diplomatique européen

(B2) Diplomate chevronnée, très bonne connaisseuse des questions européennes comme internationales, l’arrivée de Helga Schmid à la tête du service diplomatique européen n’est pas un hasard. Ayant « pratiqué » plusieurs cabinets ministériels à Berlin avant de passer à l’Europe où elle

Javier Solana (© NGV / B2)

L’Europe doit abandonner le rythme de la tortue (Solana)

(B2) Invité de la sous-commission Sécurité et Défense ce jeudi 16 juin, l’ancien Haut représentant de l’UE, Javier Solana, a dressé un portrait, sans complaisance, de la politique européenne de défense. Le premier Haut représentant pour la politique étrangère de

Carnet (10.06.2016). Agenda du COPS. Côte d’Ivoire (Sanctions). Ban Ki Moon (Casques bleus). Coalition Daesh (Italie). Maintien de la paix (ONU). Suède (budget défense, coopération USA). Danemark (JSF F-35). Macédoine (OTAN). Haiti (MOE). Israël (attentat). UE-ACP. Canada (migration). Syrie (pourparlers). Afrique australe (accord SADDC). Cybercriminalité. Asile (audition). Au Parlement européen.

(B2) Parus récemment : Le Coreper, instance de tous les compromis EUCAP Libya, la mission de soutien à la police et justice libyenne, se prépare Et sur le blog : A Berbera, un centre de contrôle maritime s’ouvre © Confidentiels

N°28. L’accord sur le nucléaire iranien. Négociations et sanctions (v14)

(B2) La communauté internationale a mis en place, sous l’impulsion européenne, une double approche. D’un côté, une négociation avec l’Iran pour l’amener à se mettre en conformité avec les règles de non-prolifération nucléaire. Avec à la clé des mesures d’incitation

Javier Solana au conseil informel des ministres de la Défense de Goteborg (© NGV /B2)

Portrait et Entretien avec Javier Solana. « Le temps où un pays pouvait seul résoudre des crises est révolu »

(BRUXELLES2) Curieux personnage que celui de Javier Solana, le Haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne. Homme discret, on pourrait le croire, à première vue, ennuyeux ou pusillanime. Au contraire de cette image rapide,

Solana présente une mise à jour de la stratégie européenne de sécurité

(B2) Javier Solana, le Haut représentant pour la Politique étrangère et de sécurité commune de l’UE, a présenté aux ministres des Affaires étrangères, le 8 décembre, son rapport sur la mise en œuvre de la stratégie européenne de sécurité, intitulé

N°03. La crise (évitée) de 2001 en Macédoine

(B2) Début 2001, une organisation extrémiste albanaise dénommée «Armée de Libération de la Macédoine» (ALN), lance une série d’actions terroristes et armées en Macédoine, sous le prétexte de défendre la minorité ethnique albanaise de ce pays. Des bombes sont placées.