Les sanctions contre des responsables zimbabwéens jugées légitimes

(BRUXELLES2) Le tribunal de l’UE a rejeté, le 22 avril, la plainte de 121 personnes, dont Johannes Tomana, qui figuraient sur la « liste noire » de l’Union européenne en raison des violations des droits de l’Homme au Zimbabwe. Les juges ont