N°47. Un nouvel élan pour la Défense européenne. Spécial Sommet décembre 2016

N°47. Un nouvel élan pour la Défense européenne. Spécial Sommet décembre 2016

Le bâtiment du Justus Lipsius qui abrite, pour la dernière fois, un Conseil européen en ses murs avant son déménagement juste à côté © NGV / B2

(B2) La mise en place d'un nouvel élan pour la Défense européenne a fait l'objet d'une lente maturation pour aboutir, le 15 décembre 2016, à un ensemble de décisions prises par les 28 chefs d'Etat et de gouvernement.

Mardi 28 juin 2016, les 28 endossent lors de leur sommet la Stratégie globale présentée par Federica Mogherini, visant au plan extérieur à devenir une « Union crédible », une « Union qui réagit », une « Union qui intègre » ses différentes politiques.

Vendredi 8 juillet 2016, Jens Stoltenberg, Jean-Claude Juncker et Donald Tusk en marge du Sommet de l'OTAN de Varsovie, signent une déclaration conjointe OTAN-UE afin de donner « un nouvel élan et une nouvelle teneur » au partenariat stratégique entre les institutions.

Dimanche 28 août 2016, les trois ministres des Affaires étrangères du groupe de Weimar (Allemagne, France, Pologne), réaffirment leur croyance dans l'avenir de l'Europe et la défense. Ce sera la dernière déclaration à trois, Varsovie lâchant ensuite ses deux autres homologues

Vendredi 2 septembre 2016, la Haute représentante de l'Union à Bratislava, devant les ministres des Affaires étrangères réunis de façon informelle, au gymnich de Bratislava, indique vouloir avancer, avec des « propositions très concrètes » d'actions à prendre dans les « semaines et mois à venir, en particulier dans le domaine de la sécurité et la défense ». Elle définit dix propositions concrètes sur la défense. Un impetus politique nécessaire*

Lundi 12 septembre 2016, quelques jours avant le Sommet de Bratislava, le couple franco-allemand allume le starter de la défense européenne. Les deux ministres de la Défense signent un ensemble de propositions pour vivifier le débat

Mercredi 14 septembre 2016, dans son discours sur l'Etat de l'Union devant le Parlement européen, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker place La sécurité et la défense au coeur de l’Union*

Vendredi 16 septembre 2016, malgré toutes les attentes, et toutes les déclarations préalables, le sommet informel de Bratislava  — le premier « à 27 » sans le Royaume-Uni — a, finalement, accouché sur très peu de choses concrètes.

Lundi 26 septembre 2016, après le couple franco-allemand, c'est au tour de l'Italie de mettre sur la table son propre 'non paper' intitulé « pour une défense européenne plus forte : la vision italienne ». Un papier présenté à Bratislava lors de la réunion informelle des ministres de la Défense.

Lundi / mardi 26 et 27 septembre 2016, lors de la réunion informelle des ministres de la Défense de Bratislava, la cheffe de la diplomatie européenne présente la feuille de route sur la mise en oeuvre de la stratégie globale*. Les débats sont tendus. Lire : les Européens se divisent sur les moyens et le niveau d’ambition*

Mercredi 12 octobre 2016, les ministres de la Défense des quatre principaux pays européens qui restent dans l'Union (Allemagne, France, Italie, Espagne) affirment leur détermination d'avancer. Lire : Les Quatre ‘Grands’ affirment leur volonté de renforcer la PSDC*

Mardi 25 octobre 2016, la Commission européenne présente ses axes de travail pour l’année 2017. Des priorités répétées de l'exécutif européen qui entend renforcer la politique extérieure, poser les bases d'une industrie de défense européenne, comme mettre en œuvre l'Union de la sécurité et l'agenda pour la migration lancés en 2015 et 2016.

Vendredi 28 octobre 2016, les trois projets pilotes de recherche de défense de l'Union européenne sont signés. Premiers projets de défense financés par le budget communautaire, ils marquent le commencement d'un « nouveau chapitre pour la défense européenne » pour l'Agence européenne de défense qui les gèrent.

Lundi 14 novembre 2016, les ministres des Affaires étrangères / Défense de l'UE réunis en format Jumbo déterminent un ensemble de mesures pour donner un nouvel élan à l'Europe de la Défense. Il s'agit du plan de mise en œuvre de la stratégie globale (implementation plan) en matière de sécurité et de défense (SDIP), proposé par La Haute représentante.

Mercredi 30 novembre 2016, la Commission européenne présente son plan de défense pour renforcer les capacités et l'industrie européenne de défense (EDAP).

Mardi 6 décembre 2016, les deux instances ministérielles de l'UE et de l'OTAN adoptent concomitamment un texte commun de 40 mesures pour donner suite à la déclaration de Varsovie entre l'UE et l'Alliance atlantique (OTAN-UE).

Le 15 décembre 2016, le Conseil européen — auquel est associé le secrétaire général de l'OTAN - endosse l'ensemble des dispositions, mettant l'accent sur quelques priorités (EUCO).

Place maintenant... à la mise en séquence des différents projets....

Nos analyses

Sur la défense européenne en général

Les détails de quelques projets emblématiques

Sur l'arrivée de Trump, une attitude ambivalente

Sur certaines positions nationales

Nos entretiens exclusifs

Lire aussi nos articles de la rubrique Défense UE

(*) article réservé aux adhérents/abonnés de B2