AKK nouvelle ministre de la Défense en Allemagne

AKK nouvelle ministre de la Défense en Allemagne

(B2) La chef de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, plus connue sous ses initiales AKK, va devenir la nouvelle ministre fédérale de la Défense, annoncent de façon simultanée plusieurs médias allemands

Née en août 1962, la native de la Sarre remplace Ursula von der Leyen qui vient d'être élue présidente de la Commission européenne. La tradition toute récente est conservée : une femme remplace une femme (1). C'est un tournant surprenant pour AKK que de rejoindre le cabinet de Merkel alors que celle-ci disait souhaiter se consacrer à son parti, déclarant notamment avoir « délibérément choisi [son] parti car la CDU est surmenée. » Mais son entrée au gouvernement préfigure un possible remplacement de la Chancelière Angela Merkel de façon anticipée avant la fin de son mandat. Il n'est pas sûr que les militaires allemands qui frétillaient de joie au départ de leur ministre sourient longtemps.

Annegret Kramp-Karrenbauer a commencé sa carrière politique au niveau régional dans les années 1990, étant successivement ministre régionale de l'Intérieur (2000) dans le Land de Sarre, puis ministre régionale de l'Éducation (2007) et ministrerégionale du Travail (2009), avant d'être investie, en 2011, ministre-présidente du Land. Elle devient secrétaire générale, puis présidente de la CDU en 2018.

(NGV)

Lire aussi : Porte-avion commun, siège commun au Conseil de sécurité… La foire aux bonnes idées de Annegret Kramp-Karrenbauer

(1) Une tendance très largement observée en Europe. La plupart des pays très actifs en matière de défense — France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Pays-Bas, Danemark notamment ayant placé une femme à la tête de leur administration de défense.