N°18. Dossier Elections 2014 et Commission 2014

N°18. Dossier Elections 2014 et Commission 2014

(B2) Les élections européennes de mai 2014 ont été marquées, pour la première fois par l'irruption des Spitzenkandidat, têtes de listes pour les élections comme pour la course à la Commission européenne

Nigel Farage subit un nouveau départ depuis le soir des élections (Crédit : Parlement européen)

Nigel Farage subit un nouveau départ depuis le soir des élections (Crédit : Parlement européen)

La campagne électorale

Mars 2013. Qui pourrait être candidat comme Haut représentant en 2014 ? Premiers noms

♦ Le 7 mai 2013. Premier article d'analyse de B2 sur les profils qui pourraient émerger au niveau européen en 2014 : Quels commissaires resteraient ? Qui les remplacera ?

Le 17 août 2013. Olli Rehn, commissaire chargé de l'Économie, affirme son ambition européenne, annonçant sa candidature pour les Libéraux européens au Parlement européen (et à la Commission européenne). Olli Rehn, tête de liste des Libéraux ?

Septembre 2013. La campagne démarre. B2 établit une cartographie des futurs dirigeants européens, du premier cercle, qui vont compter dans la prochaine législature. Le Top 8 des dirigeants européens en 2013 et 2014. A la recherche d’un équilibre.

Octobre 2013. Le poste de Haut Représentant suscite bien des convoitises. Mais il n'y a qu'un poste... Tous candidats au poste de Haut représentant ?

Janvier 2014. Jusqu'où iront les Eurosceptiques? Quel écart entre les partis du S&D et du PPE ? Quelle place pour les libéraux ? Quelles conséquences sur la nomination du président de la Commission ? B2 livre ses pronostics détaillés sur la composition du prochain hémicycle. Lire : Comment sera composé le Parlement européen en 2014 ? Prévisions II

Janvier 2014. Un flou constitutionnel entoure la procédure de nomination du commissaire français... Quelle marge de manœuvre pour les candidats en France ? Qui pourrait être le prochain commissaire français ? Six candidats. Deux fonctions ?

Le jeudi 27 février 2014. L'ancien Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, a déposé officiellement sa candidature pour être le candidat du PPE, à la présidence de la Commission européenne. Outre le soutien de son parti, le parti chrétien-social (CSV), il celui des Allemands de la CDU et des Grecs de Nea Demokratia. C'est le second candidat à se déclarer officiellement après le Premier ministre letton Valdis Dombrovskis.

Le 7 mars 2014. Jean-Claude Juncker est élu candidat du PPE, lors de son congrès tenu à Dublin, pour la tête de la Commission européenne aux prochaines élections européennes. Il a recueilli 382 voix tandis que le Français Michel Barnier a reçu 245 voix. Discours ici. Son équipe de campagne en place dans le Carnet (31.03.2014).

Le 13 mars 2014. Dans une résolution, les eurodéputés laissent en guise d'adieux à leurs successeurs et aux autres institutions européennes une série de recommandations pour la future Commission. Le texte, approuvé par 298 voix, 102 contre, 25 abstentions, précise que la nouvelle procédure « rendra plus important l'enjeu des élections européennes reliant plus directement le résultat des urnes à l'élection du Président de la Commission ». La liste de vœux des eurodéputés

Le mercredi 2 avril 2014. La Commission européenne annonce que sept commissaires font campagne électorale. Quid de leur présence : Sept commissaires vont se présenter aux élections européennes et six vont participer activement à la campagne, dont cinq seront en congé électoral entre le 19 avril et le 25 mai.

♦ Le 7 avril 2014. Nouvel article d'enquête de B2 pour déterminer les visages de la prochaine Commission. A quoi ressemblera la nouvelle Commission? Quelles sont les règles de nominations? Retrouvez la liste des candidats déclarés ou potentiels des “28”...et toutes les questions de procédures, révélées en “exclu” par B2. Commission 2014. Quels commissaires restent ? Qui les remplacera ? II

Mai 2014. La soirée électorale européenne risque d’être très complexe à suivre. La lecture des résultats ne va pas être facilitée par l’émiettement des partis politiques, les translations possibles de certains partis vers d’autres groupes. Où classer les inclassables ? Analyse.

Le 15 mai 2014. Le débat entre les candidats à la Commission serait-il un leurre démocratique? Dans les couloirs européens, un autre accord se prépare... à l'insu des urnes. L’équation insoluble : Martin ou Jean-Claude … Ou ni l’un ni l’autre ?

♦ Le 25 mai 2014. Se termine le vote. Avec des résultats confortant une majorité PPE - S&D. Lire les  premiers résultats, premières tendances. Tous les résultats en un seul coup d'oeil

L'heure du/des choix

Le 27 mai 2014. Sommet spécial du 27 mai. A la recherche du consensus. L'objectif de la réunion affiché ne prétend pas déterminer le nom du futur président de la Commission européenne mais plutôt de tirer les conséquences des élections et de dresser le profil du futur candidat ainsi que la procédure de désignation. Seuls les chefs d'État et de gouvernement y participent, le président du Parlement européen en est exclu.

Le 27 mai 2014. Une "conférence des présidents" du Parlement européen se tient afin de tirer les premières leçons des élections et préparer les discussions avec les chefs d'État et de gouvernement sur la procédure et le mode de désignation du président de la Commission. Le Parlement soutient que cette procédure doit tenir compte du résultat des élections, ainsi que le prévoit l'esprit des traités, et désigner le candidat arrivé en tête aux élections. Le Conseil européen estime qu'il conserve une liberté sur la nomination du futur président de la Commission, « en tenant compte des élections » ainsi que le prévoit la lettre des traités.

Le 2 juin 2014. Le Parlement prend forme. L'écart entre le groupe S&D et le PPE s'est accru depuis les premiers chiffres. Selon la classification officielle du Parlement européen, le PPE compte 214 membres (+ 1siège), le groupe S&D 189, soit un écart de 25 personnes. L'ADLE a 65 membres (+1) au détriment des Verts qui perdent à 42 membres un des leurs. Les conservateurs ont 46 membres, talonnés par 45 sièges (+3) de gauche et les non-inscrits 41 membres, en majorité composés de partis d'extrême-droite. Outre les non-inscrits, 61 députés n'ont pas encore officiellement indiqué leur rattachement.

Juin 2014. Le poste de président de la Commission européenne dévolu au Premier ministre polonais, Donald Tusk ? C'est notamment le souhait des Britanniques, (et des Polonais ?). Lire : Sikorski candidat de la Pologne pour prendre la succession de Catherine Ashton. Peut-être…

♦ Avant le 23 juin 2014. Au Parlement européen, les groupes se constituent. Comment évaluer la constitution des groupes ? Quelle majorité pourrait se dessiner au Parlement d'après les dernières constitutions de groupes ?  Qui sont les grands et les petits perdants/gagnant ? L'analyse de B2, rapports de force en détails.

Les lundi/mardi 9/10 juin 2014. La chancelière allemande Angela Merkel tente de convaincre, lors d'une rencontre organisée en Suède, ses homologues suédois (Fredrik Reinfeldt), britannique (David Cameron), et néerlandais (Mark Rutte) de se rallier à la candidature de Jean-Claude Juncker à la Commission. Pas évident. Lire : Quatre Premiers ministres dans un bateau pour une réforme de l’Europe.

Les 26 et 27 juin 2014. Les chefs d’État et de gouvernement doivent décider des principales têtes de l'Europe pour le futur. Lire : Les grandes inconnues du sommet européen des 26 et 27 juin

Le chef de gouvernement italien entend faire résonner sa petite musique, non seulement car l'Italie prendra la présidence tournante de l'Union européenne en juillet mais aussi car elle a des revendications propres. Sa position trouble en fait le candidat parfait pour faire pencher la balance en faveur d'un Jean-Claude Juncker... ou d'un autre. Matteo Renzi, en position d'arbitre ?

Le 27 juin 2014. Jean-Claude Juncker est désigné comme candidat à la Commission européenne par le Conseil européen, à 26 voix contre 2, sans enthousiasme. Toutes les nouveautés : Spécial nominations 2014-2019 (Commission / Parlement)

♦ Le 1er juillet 2014. Séance constitutive du nouveau Parlement européen. La session permet l'élection du président du Parlement européen - l'Italien Antonio Tajani -  et des vices-présidences.

Le lundi 7 juillet 2014. Les différentes commissions du Parlement européen élisent leur bureau (président et vice-présidents). Parfois dans des conditions mouvementées. Les commissions parlementaires AFET et SEDE constituées. Première bavure de Fotyga

♦ Le 7 juillet 2014. A quelques jours du Conseil européen, l'enquête de B2 (troisième du genre) pour déterminer les visages de la prochaine Commission qui prendra ses fonctions normalement le 1er novembre 2014. Gauche-Droite, Hommes-Femmes, Nouveaux-Anciens... Commission 2014. Qui seront les prochains commissaires III (analyse)

Les mardi/mercredi 8/9 juillet 2014. Le président désigné à la Commission européenne, Jean-Claude Juncker termine son tour des popotes de chaque groupe pour convaincre les eurodéputés de lui donner son approbation.

Le 15 juillet 2014. Le Parlement européen approuve la nomination de Jean-Claude Juncker par 422 voix pour. Soit 46 au-dessus des 376 suffrages requis.

Le 15 juillet 2014. Le Premier ministre britannique David Cameron désigne pour le poste de commissaire britannique, Lord (Jonathan) Hill. L’homme n’est pas vraiment connu sur la scène européenne. Le nom est sorti du chapeau, à l’occasion d’un remaniement ministériel, annoncé, par Twitter ! Un Lord sans relief au poste de commissaire européen.

Le 16 juillet 2014. Le sommet européen s'avère un échec. Car aucun nom n’est sorti du chapeau. Une défaite ? Pas sûr. Un homme sort gagnant de la réunion : Jean-Claude Juncker! D’autres noms pour la Commission Juncker (suite et pas fin)

Le jeudi 31 juillet 2014. Rome confirme par une lettre de Matteo Renzi, le Premier ministre italien, à Jean-Claude Juncker, une seule candidature à la Commission, celle de Federica Mogherini, pour le poste de Haut représentant. Lire : Federica au poste de Haut représentant. L’Italie argumente

Avant le délai de fin juillet / début août fixé par le président désigné Jean-Claude Juncker, presque tous les pays ont officialisé au moins un candidat pour la future Commission européenne. Récapitulatif : Carnet spécial. Commission 2014 : tous les noms ou presque

Le 1er août 2014. Toujours plusieurs prétendants au poste de Haut représentant. Trois semaines après le sommet du 16 juillet, le poste de Haut représentant qui suscite la convoitise de trois, voire quatre candidats sérieux. La Pologne comme l'Italie ont notamment, chacune, confirmé officiellement leur prétention au poste.

♦ Le 30 août 2014. Se tient un nouveau sommet européen. La désignation de la ministre italienne des Affaires étrangères Federica Mogherini comme Haute représentante est actée. Le président désigné, J.-C. Juncker insiste pour obtenir plus de femmes. Lire : Commission Juncker. L’heure de vérité se rapproche

NB : Selon la base de données 'élections' de B2, 23 États membres ont désigné publiquement un candidat tandis que 4 autres (Chypre, Pays-Bas, Pologne, Slovénie) ont indiqué le nom d'un ou plusieurs candidats dans une missive non rendue publique. Seul 1 pays — la Belgique — n'a désigné aucun candidat. Les 28 commissaires de la Commission Juncker (portraits)

Le lundi 6 octobre. Enfin, l'audition de la future vice-présidente de la Commission et Haute représentante chargée des "Affaires étrangères et de la Politique de sécurité" Federica Mogherini, mérite un aperçu détaillé : L’audition de Federica Mogherini. La victoire de la squadra Azurra.

Nos points de vues...à partager! (sur le Blog)

Mai 2014. L’autre enjeu des élections du 25 mai : la nomination du président du Conseil. Retour sur la nomination d'un président du Conseil peu connu et dont les qualités ne sont pas si simple à trouver!

Mai 2014. Un certain leurre démocratique. Dire que l’élection au Parlement européen vaut automatiquement élection à la Commission européenne ne correspond pas tellement à la réalité politique et juridique. Démonstration.

Avril 2014. On manque de femmes dans la future Commission 2014. Un vrai problème politique… (Avril 2014) Les femmes seraient-elles les grandes perdantes dans la prochaine Commission ? B2 s'interroge et livre ses commentaires.

Nos fiches “mémos” sur les procédures de nominations 

Les têtes de l’Europe demain. Qui les nomme ? Selon quelle procédure ? Président de la Commission, président du Conseil, Haut représentant, président du Parlement, de la Zone euro, des commissions parlementaires ou les commissaires .... sont tous nommés par des instances et des procédures diverses. Explications.

Comment est nommé le président de la Commission. Quelques points oubliés. Pourquoi les candidats déclarés ne pourront pas tout de suite crier “victoire”? Retour sur l'article 17 du traité de l'Union, trop souvent passé sous silence.

Un nouvel Haut représentant, les paramètres de la nomination. La nomination au poste de Haut représentant obéit à toute une série de critères et conditions - formels ou non, politiques, personnels, voire non avoués - qui font de cette nomination un véritable parcours d’obstacles. Détails

La nomination du président du Conseil européen. Modalités, critères officiels et... officieux. Le poste de président du Conseil - pourtant loin des projecteurs  - constitue un véritable enjeu. B2 revient en détail sur le mandat, les règles de votes, les conditions formelles et le profil d'un président, qui se veut avant tout...très discret.

Pour aller plus loin

Tous les autres articles avec le mot-clé Élections 2014 (B2 Pro).

Souvenir, souvenir ! Vous pouvez aussi retrouver tous les articles publiés ... en 2009 sur le blog (libre d'accès), mot-clé Élections 2009