Les Battlegroups, plus on cause, moins on agit

Les Battlegroups, plus on cause, moins on agit

(BRUXELLES2) « Nous sommes convenus qu’on pourrait mieux réagir » C’est en ces termes que le ministre letton Raimonds Vejonis a résumé la séance consacrée à la force de réaction rapide de l’Union européenne (les fameux « battlegroups ») lors de la réunion informelle des ministres de la Défense qui se tenait à Riga le 19 février. […]