Les minerais de sang bientôt bannis de l’UE. Un texte renforcé mais avec une faiblesse

Les minerais de sang bientôt bannis de l’UE. Un texte renforcé mais avec une faiblesse

(BRUXELLES2) Etain, tantale, tungstène, or et autres minerais dits « de sang » devront désormais être certifiés par l’UE, prouvant ainsi qu’ils ne proviennent pas de zones de conflit et que leur commerce n’a pas financé des exactions ou des groupes armés. C’est ce que le Parlement européen a décidé, ce mercredi 20 mai, durcissant la proposition […]