Le Royaume-Uni veut rester la première puissance militaire en Europe. 16,5 milliards injectés d’ici quatre ans

(B2) 16,5 milliards de livres sterling de plus, soit quatre milliards de plus par an, c’est l’investissement dans les forces armées britanniques pour les quatre années à venir. Le Premier ministre, Boris Johnson l’a annoncé un rien fiérot jeudi (19.11).