EUTM Mali. L’Allemagne prend le lead

EUTM Mali. L’Allemagne prend le lead

(B2 - exclusif) C'est le général allemand Peter Mirow qui va prendre la tête de la mission de l'UE de formation de l'armée malienne (EUTM Mali) à compter de lundi prochain (12 novembre), remplaçant le général espagnol Enrique Millán Martínez

Le général Peter Mirow lors de sa visite au QG de la force multinationale nord-est (crédit : MCNE)

Il doit être nommé 'commandant de la force' par les ambassadeurs du COPS, le comité politique et de sécurité de l'UE ce mardi (6 novembre). A noter que le commandant d'opération (au niveau politico-militaire) reste le chef d'état-major de l'UE, le général Esa Pulkkinen.

Un officier des bataillons de chasseurs

Le général Mirow était jusqu'à présent chef de la Division des plans et de la coopération internationale à Strausberg (Allemagne). Peter Mirow a rejoint la Bundeswehr en 1987 au 67e bataillon de chasseurs (Jägerbataillon) de Breitenburg. Il a suivi la formation de trois ans d'officier dans ce corps et sort aussi diplômé en sciences humaines de l'Université des forces armées fédérales de Hambourg. De 1995 à 1998, il a été commandant de la 4e compagnie du 292 bataillon de chasseurs (Jägerbataillon 292) de Donaueschingen. Il occupe ensuite un poste de responsable à l’école d’infanterie de Hammelburg, entre 1998 et 2000. De 2000 à 2002, Il suit le 43ème cours d’état-major à la Bundesakademie de Hambourg afin de monter en grade, puis l'école de guerre à Paris.

La participation à plusieurs Opex

Il a été engagé dans plusieurs opérations extérieures : en 1996/97 au sein de l'opération de stabilisation de l'OTAN (IFOR) comme commandant de la compagnie de sécurité à Primosten (Croatie) ; en 1999 comme observateur militaire de la Mission des Nations-unies en Géorgie (MONUG) ; en 2011/2012 comme commandant du bataillon de formation et de protection de Mazar-e Sharif, de la Force de stabilisation de l'OTAN en Afghanistan (FIAS).

Des responsabilités d'état-major

En tant qu'officier d'état-major, Peter Mirow sert tout d'abord chargé de la formation et des exercices dans le commandement des forces d'intervention du commandement opérationnel de Ulm puis, de 2005 à 2008, comme responsable du personnel du bureau du personnel de la Bundeswehr à Cologne, et 'Referent' à l'état-major de l'armée à Bonn de 2008 à 2010. Après un passage sur le terrain, de juin 2010 à juin 2012, où il prend la tête d'une unité qu'il connait bien, le Jägerbataillon 292, il est nommé chef d'unité des affaires centrales de l'inspecteur général de la Bundeswehr, le général Volker Wieker.

(NGV)