Un Portugais à la tête de la force anti-piraterie de l’UE

(B2 - exclusif) Le contre-amiral * portugais José Vizinha Mirones va prendre le commandement de la force de l'Union européenne contre la piraterie au large de la Somalie (EUNAVFOR Atalanta) à partir du 3 décembre 2019, remplaçant son homologue italien, le contre-amiral Armando Paolo Simi. Les ambassadeurs du comité politique et de sécurité (COPS) doivent avaliser cette nomination mardi (26 novembre).

José Vizinha Mirones a notamment commandé la frégate Bartolomeu Dias, une ancienne frégate néerlandaise de la classe Karel Doorman (ex Van Nes) à sa réception dans la marine portugaise, et a été le chef de cabinet d'état-major du vice-amiral, directeur général de l'Autorité maritime nationale (CEMGFA). Son mandat court pour jusqu’au 18 février 2020 selon nos informations. 

Un retour du Portugal en force

Les Portugais investissent nettement dans la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l'Union européenne. Un retour en force après une certaine absence des missions européennes, due en bonne partie à la crise économique qui ont hypothéqué tout investissement supplémentaire extérieur. La mission de l'UE de formation de l’armée malienne (EUTM Mali) va passer ainsi sous commandement portugais en décembre pour une durée de six mois. Tandis qu'un avion de surveillance maritime portugais vient de terminer sa mission dans l’opération Sophia de surveillance maritime en Méditerranée.

(NGV)

* Son titre exact dans la marine portugaise est celui de "Comodoro do Capitão de Mar e Guerra da classe de Marinha" équivalent le plus souvent à grade de contre-amiral

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.