Un nouveau commandant d’opération pour EUNAVFOR Atalanta. Venu de l’aéronavale

(crédit : Armada Espagne)

(B2) Les ambassadeurs du comité politique et de sécurité doivent avaliser ce mardi (20 avril) la nomination du vice-amiral José María Núñez Torrente, à la tête de l'opération de l'UE de lutte anti-piraterie et anti-trafics déployée au large de la Somalie. Prise de fonctions au QG de Rota, mercredi 21 avril.

Ce changement est essentiellement dû à des mouvements au sein de la marine espagnole. Actuellement commandant des forces maritimes espagnoles, Núñez Torrente remplace son compatriote le vice-amiral Eugenio Díaz del Río, devenu amiral de la flotte (ALFLOT) en remplacement d'Antonio Martorell Lacave — lui-même nommé chef d'état-major de la marine (AJEMA) — et du général du corps d'infanterie de marine Antonio Planells Palau qui assurait l'intérim avant son départ en retraite (en mars 2021). L'un comme l'autre ayant été auparavant à la tête de l'opération Atalanta.

Un pilote naval avec une spécialité en communications

Né à Ferrol, la grande base de l'Armada espagnole en Galice il y a presque 57 ans, le 20 novembre 1964, José M. Núñez Torrente entre à l'Académie navale en 1983 d'où il sort avec le grade de lieutenant junior en 1988. C'est avant tout un pilote naval. Il commence ainsi sa carrière aux commandes d'un Harrier AV-8S et sera plus tard le chef des opérations de l’état-major de la flottille d’aéronefs. Mais il s'est formé aussi en spécialité 'Communications'. Il est officier des communications à bord du porte-avions Príncipe de Asturias, et sera l'officier commandant tour à tour sur le patrouilleur Cándido Pérez' et le chasseur de mines Turia.

Postes d'état-majors

Il assurera plusieurs postes dans les structures de la marine espagnole. En tant que chef des opérations du groupe de projection de la flotte, il participe aux opérations Enduring Freedom en 2020 et Iraqi Freedom en 2003 déployés dans le Golfe. Il a été aussi chef du renseignement de l’état-major de STRIKFORNATO (une des composantes de la force de réaction rapide de l'OTAN, NRF 12), chef de la division des plans de l’état-major de la Force d’action maritime et surintendant de l'Académie navale.

Chef de la composante maritime liée à la lutte anti-Covid

En septembre 2018, il est promu contre-amiral et nommé chef d'état-major de la flotte. À ce poste, il était également chef d’état-major de la composante maritime des opérations Balmis et Misión Baluarte chargées d'assurer lutte contre la pandémie du Covid-19 en Espagne. Promu vice-amiral, le 23 février dernier, il est nommé commandant des forces maritimes espagnoles de haut niveau de préparation (COMSPMARFOR) et du quartier général maritime espagnol (QG SPMARFOR). NB : C'est le contre-amiral Ignacio Villanueva Serrano qui l'a remplacé, en mars 2021, aux fonctions de chef d'état-major de la flotte.

Diplômé du US Naval War College et du Kings College

Entre autres compléments d'études, le vice-amiral Núñez Torrente a suivi le cours de commandant de la composante maritime des forces combinées, du US Naval War College, et obtenu une maîtrise en études de la défense au Kings College britannique. José-Maria est marié et père de trois enfants.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.