La réintégration du commandement intégré de l’OTAN : une french touch très utile (André Lanata)

(B2) Quitter le commandement intégré de l’OTAN pour la France serait une erreur selon le général André Lanata. Une erreur préjudiciable à l’efficacité de l’armée française Ancien chef de l’Armée de l’air français, le général Lanata vient tout juste de

L’enjeu pour l’OTAN aujourd’hui : être encore plus agile pour faire face à l’évolution technologique (Général Lanata)

(B2 à Norfolk – exclusif) Préserver l’acquis, préparer l’avenir. C’est le double défi de l’Alliance atlantique aujourd’hui. S’adapter en permanence est une nécessité, nous confie André Lanata. Éclairer les complexités : un moyen d’y voir clair Issu de l’armée de