La menace d’une extrême-droite violente augmente. Celle de Daech se maintient. Les dernières recommandations des analystes

(B2) Dans une note remise aux ministres de l’Intérieur, se fondant sur les analyses d’Europol et de l’IntCen (le centre d’analyses du renseignement), la présidence portugaise de l’UE avertit : attention à ne pas relâcher la vigilance D’un point de

(crédit : Europol)

Terrorisme : la tendance à la baisse se poursuit en 2019. La menace reste aux extrêmes (droite et gauche)

(B2) Le nombre d’attaques terroristes continue de diminuer. Mais le niveau de menaces reste élevé. Il vient de tout côté : extrêmes, séparatisme, djihadisme, selon l’office européen de police La rapport ‘tendances du terrorisme’ vient d’être publié mardi (23 juin)