Leonardo acquiert Hensoldt. La consolidation italo-allemande suit son cours. Une bonne nouvelle pour la BITDE

(B2) L’arrivée de l’Italien dans le capital de l’entreprise leader dans le domaine des senseurs et de la cybersécurité en Allemagne n’est pas anodine. Elle européanise une entreprise, détenue surtout par un fonds d’investissement américain Un pied dans le SCAF