Retour sur la frappe US sur Soleimani en Irak. Les Européens entre soutien et condamnation. Une fragmentation bien réelle

(B2) L’exécution du général iranien Qassem Soleimani (ou Qassim Suleimani), par une frappe aérienne américaine, dans la nuit du 2 au 3  janvier sur le territoire irakien, n’est pas un acte anodin. La plupart des capitales européennes réagissent. Les positions