Theresa May demande quelques semaines. Donnons lui un an dit Donald Tusk. Sa lettre d’invitation au sommet européen

(B2) Le Conseil européen s’ouvre ce mercredi (10 avril) à 18h, à nouveau, autour d’une seule question, principale : jusqu’à quelle date repousser le Brexit, et à quelles conditions ? Le président du Conseil européen Donald Tusk indique clairement sa préférence pour un délai assez long dans sa lettre d’invitation

Les négociateurs du contrat de compensation à l'issue de la réunion (crédit : MOD Pologne)

La Pologne choisit ‘italien’ pour les hélicoptères de la marine. Un contrat bientôt signé avec Leonardo

(B2) Le secrétaire d’État au ministère de la Défense, Marek Łapiński, a annoncé lundi (8 avril), la conclusion de la négociation avec l’industriel italien Leonardo MW Ltd sur les compensations pour l’achat des hélicoptères de la marine Outre l’industriel italien, ce contrat associe son compatriote MES Sp et le Français Thales.

Être un homme d’affaires influent en Syrie suffit pour être lié au régime syrien (Tribunal de l’UE)

(B2) Pour les juges européens, être un homme d’affaires influent implique nécessairement d’être lié au régime. C’est le sens de l’arrêt rendu jeudi (4 avril) par le Tribunal de l’UE Ammar Sharif est notamment un des fondateurs de la Byblos Bank Syria (cotée à la bourse de Damas) et le

(Crédit : Marine américaine)

L’OTAN intensifiera sa présence en mer Noire. Un mot d’ordre plutôt qu’une action réelle ?

(B2) Réunis à Washington, les ministres des Affaires étrangères de l’OTAN ont convenu jeudi (4 avril) d’un ensemble de mesures visant à améliorer la connaissance de la situation de l’OTAN dans la région de la mer Noire et à renforcer l’appui aux partenaires géorgien et ukrainien La réunion ministérielle au

Federica Mogherini, pendant la conférence de presse (Crédit : Consilium)

Les Européens, unis, dans leur appel au calme en Libye

(B2) La Libye pourrait sombrer, encore une fois, dans le chaos. Inquiets, les ministres des Affaires étrangères de l’Union appellent à « éviter que la situation ne dégénère en une guerre civile ». Réunis à Luxembourg ce lundi 8 avril, ils ont condamné l’offensive du général Haftar. La solution doit être la