Un nouveau chef de la force de stabilisation de l’UE (EUFOR Althea) en Bosnie-Herzégovine

(B2 - exclusif) Le général de brigade autrichien Reinhard Trischak va succéder à son compatriote le général major (général de division) Martin Dorfer d'ici le 26 juin prochain en tant commandant de la force européenne déployée en Bosnie-Herzégovine (EUFOR Althea). Le changement a été acté par les ambassadeurs de l'UE ce mardi (30 avril)

Le général Trischak lors de la remise de l’insigne de Chevalier de l’Ordre national du Mérite (crédit : ambassade de France à Vienne)

La tradition de voir un Autrichien en tant que commandant de force d'EUFOR Althea est respectée, l'Autriche assurant le rôle de nation-cadre de l'opération.

A l'état-major autrichien

Agé de 55 ans, Reinhard Trischak est l'actuel directeur de la division de politique militaire au ministère autrichien de la Défense. Poste qu'il exerce depuis janvier 2009, soit une bonne dizaine d'années. Né à Eisenstadt le 10 août 1963, il a servi dans la mission d'observation de l'ONU au Golan (UNDOF) en 1989 puis au sein de la brigade mécanisée en 1994, avant de rejoindre la division politique du ministère autrichien de la défense en 1995 comme officier traitant. Il a servi également dans l'opération de stabilisation de l'OTAN au Kosovo (KFOR).

Un spécialiste des affaires européennes

Très vite, il s'implique sur les affaires européennes. Il part une première fois à Bruxelles en 2000 au sein de l'état-major de l'Union européenne (EUMS) qui vient tout juste de se mettre en place. il devient ensuite commandant des forces spéciales autrichiennes (janvier 2003- janvier 2004) où il met en place la restructuration des Jagdkommando, avant de revenir aux affaires européennes. Il devient ainsi en janvier 2004 le chef de la branche 'Union européenne' à la division de la politique militaire de l'état-major autrichien (janvier 2004 - janvier 2005), puis revient à Bruxelles comme chef adjoint de la représentation militaire à Bruxelles (janvier 2005 - juillet 2006), notamment au moment où l'Autriche a la présidence autrichienne de l'UE (1er semestre 2006), avant d'atterrir à l'état-major de l'Union européenne (EMUE) comme directeur de la division 'Concepts - Planification'  (octobre 2006 - décembre 2008).

Aux côtés d'un général français

Le général vient tout récemment d'être décoré de l’insigne de chevalier de l’Ordre national du Mérite par l’ambassadeur de France en Autriche, François Saint-Paul, au cours d'une petite réception qui s'est déroulée à la résidence de l'ambassadeur à Vienne, mercredi dernier (24 avril). Un symbole notable puisque c'est un général français Olivier Rittiman qui a désormais le commandant de l'opération EUFOR Althea (lire : Brexit oblige, le commandement de l’opération EUFOR Althea va passer à un Français)

.(Nicolas Gros-Verheyde)

  1. Outre sa formation au collège de l'état-major autrichien, il a eu une formation aux États-Unis (Fort Leavenworth USA) et est diplômé également de l'Institut universitaire des Hautes études international de Genève.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.