Carnet (20.02.2019). Confidentiels (Ukraine Sanctions, ONU-UE, Vietnam PSDC, EUTM RCA, Lambrinidis). Opérations (EUTM Somalia sous effectif, Amisom retrait Burundi, Irak polémique, Royaume-Uni arctique). Défense (Lettonie désinformation, Lituanie missiles, Drone antichar, Arabie saoudite partenariats). Diplomatie (UE-USA Pelosi, Tchéquie-USA, Autriche-USA, Kosovo tarif douanier, Oman coopération, Venezuela prisonniers). Sécurité (Cartes identité, Immigration officiers, Xavier Bertrand, MFF Migrations frontières). Pouvoirs (Chypre brexit, Slovaquie Malte enquêtes, Mogherini influence). Élections 2019 (Andriukaitis congé)

(B2) Parus récemment : (blog) Européennes 2019 : l’axe PPE-S&D perd sa majorité absolue En route vers une commission Défense au Parlement européen ? Filière de combattants étrangers. Un Gardois mis sur liste noire de l’UE Des États entre déni

Les 28 arrivent à un accord partiel pour renforcer le corps des garde-frontières. Le plus dur reste à faire

(B2) Les ministres de l’Intérieur sont arrivés ce jeudi (6 décembre) à un accord, partiel, sur le renforcement du corps de garde-frontières et de garde-côtes. Reste à négocier la suite. Le principe de ‘rien n’est convenu, tant que tout n’est

Les agents permanents de Frontex seront dotés des mêmes pouvoirs exécutifs que ceux des forces nationales - Opération Minerva, avec contrôle des personnes arrivant du Maroc (crédit : Agence Frontex)

La Commission veut doper le corps de garde-frontières. Personnel, budget, compétences, tout va se renforcer

(B2) La Commission européenne a décidé de pousser un peu plus loin le fonctionnement du tout nouveau corps européen de garde-frontières et garde-côtes. Au menu : davantage de personnel, de matériel et… de compétences Cette proposition faite le 12 septembre,

Les Européens veulent mieux assurer le suivi des garde-côtes libyens. Comment ?

(B2) La question du suivi des garde-côtes libyens est désormais partie intégrante du mandat de l’opération Sophia (EUNAVFOR Med) déployée en Méditerranée. Le chef de l’opération, le contre-amiral Crendendino était le 1er août à Tripoli pour en discuter avec les