En 2006, Vladimir Poutine signe le livre d'or du GRU lors d'une visite de son nouveau siège. (Kremlin)

Le GU (ex GRU). Un service russe hyperactif… dans l’ingérence

(B2) – Ces dernières semaines, si ce n’est ces dernières années, le « GRU » a fait la Une de nombreux journaux. Affaire Skripal, espionnage aux Pays-Bas et aux États-Unis, la Direction centrale du renseignement de l’état-major de l’armée russe suscite de

Salisbury. Stoltenberg dénonce un comportement qui n’a pas sa place dans un monde civilisé

(B2) Au lendemain des mesures annoncées par le gouvernement britannique après l’emploi d’un agent neurotoxique à Salisbury (lire : Attaque de Salisbury. Theresa May annonce une réplique diplomatique mais pas financière contre la Russie), le secrétaire général de l’OTAN, Jens

Attaque de Salisbury. Theresa May annonce une réplique diplomatique mais pas financière contre la Russie

(B2) Intervenant devant la chambre des Communes mercredi 14 mars en début d’après-midi, la Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé une série de mesures après l’attaque de Salisbury contre Sergeï Skripal et sa fille imputée à l’État russe. La

Theresa May devant la Chambre des Communes (crédit : BBC / Chaine parlementaire)

Le Novichok frappe, Theresa May promet une réplique. La solidarité européenne s’affirme (V3)

(B2) Entre la Russie et le Royaume-Uni, le torchon brûle. La tentative d’assassinat de l’ancien agent russe, Serguei Skripal et de sa fille, le 4 mars dernier à Salisbury, a fait sortir de ses gonds le gouvernement de Londres. La