Feu vert de la CJUE à un mandat d’arrêt européen dans une des affaires les plus sombres de la Slovaquie indépendante

(B2) L’enlèvement du fils du premier président slovaque, Michal Kováč, par des membres des services de renseignement pourra être jugée. La Cour de justice considère qu’un mandat d’arrêt européen peut légalement être émis contre ses auteurs, l’amnistie ayant été rapportée. Un arrêt prononcé jeudi (16 décembre) qui révèle une part