Le vice-président Timmermans fait le compte rendu du collège le 13 novembre dans la salle de presse du Parlement européen à Strasbourg (crédit : PE)

La Roumanie en ‘marche arrière’ sur l’état de droit

(B2, à Strasbourg) La Commission européenne estime que la situation en Roumanie ne s’améliore pas s’agissant de l’indépendance de la justice ou de la corruption à haut niveau. Le rapport, publié ce mardi (13 novembre), au titre du mécanisme de coopération et de vérification (MCV),

Candidat à l’adhésion. La procédure en détail

(B2) L’élargissement, jugé trop rapide, à la Roumanie et la Bulgarie en 2007 a entraîné un durcissement des conditions d’un processus qui atteint aujourd’hui ses limites. Qui est aujourd’hui candidat à l’Union européenne ? Et qui a une chance d’en