Centrafrique. La formation des FACA évolue. La situation politique se débloque

(B2) Dans une situation compliquée, au niveau politique et sécuritaire, les Européens poursuivent leur présence auprès des FACA, les forces armées centrafricaines. Avec de bonnes nouvelles du côté politique et sécuritaire, moins au niveau économique Le contre-amiral Hervé Bléjean, directeur

Formation des 438 FACA actuellement formés au camp Kassai (Crédit : EUTM RCA)

Le format comme le mandat d’EUTM RCA remis en cause par les eurodéputés

(B2) Face à la situation sécuritaire qui se dégrade, le mandat de la mission de formation de l’UE en république centrafricaine est-il adapté ? L’usage des forces formées par l’EUTM est-il adéquat ? Que faut-il changer et remettre en cause

Carnet (25.02.2021). Sommet européen 25 et 26 février. Défense. OTAN. Équipements. Opérations. Doctrine. Diplomatie. Sanctions. Zones de crises. Voisinage. Sécurité. Pouvoirs. People

(B2) Consacré en grande partie à la crise du Covid-19 (vaccination et fermeture des frontières) et à l’Union de la santé, le sommet européen de jeudi et vendredi abordera aussi la thématique de la défense européenne  À la une :

Mali, Somalie, Centrafrique… le tour des trois missions EUTM de l’UE. Entre redémarrage, expansion et prudence (Hervé Bléjean)

(B2) Les trois missions militaires de formation déployées en Afrique font face à des défis différents. Mais ils restent de taille selon l’amiral Hervé Bléjean, leur commandant d’opération L’amiral Hervé Bléjean participait, par vidéoconférence, à la séance de la sous-commission

Financer et équiper les armées africaines : l’ambition décoiffante de Javier Nart (projet de rapport)

(B2) Pour Javier Nart, il faut permettre à l’Union européenne de soutenir plus activement les armées africaines, et changer les instruments actuels. Avec à la clé, financement direct et livraison de matériel militaire, y compris létal. C’est ce que l’eurodéputé