Ukraine et Balkans à l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (16 mai 2022)

(B2) C’est toujours l’Ukraine qui va constituer le centre des discussions des ministres des Affaires étrangères de l’UE, lundi (16 mai). Reconstruction, sécurité énergétique, crimes de guerre… Les sujets ne manquent pas. Mais la situation fragile des Balkans inquiète aussi. Les 27 veulent s’impliquer davantage. La réunion commence par une

Carnet (14.04.2022). Conseil Affaires étrangères. Guerre en Ukraine. Défense. Équipements. Missions PSDC. Sanctions. Crises. Sécurité. Pouvoirs

(B2) La réflexion de la Finlande sur l’adhésion à l’OTAN franchit une nouvelle étape, qui l’éloigne un peu plus de sa neutralité. Si cette démarche se finalise, le président russe aura perdu une bataille stratégique majeure. La Russie se trouvant totalement bloquée face à l’Ouest, par l’Alliance atlantique. À nos

Guerre en Ukraine, Sanctions, Accueil des réfugiés, Dépendance énergétique, etc. Le projet de conclusions du Sommet européen (24 et 25 mars)

(B2 — exclusif) Les 27 ne lâchent pas l’affaire pour faire payer à la Russie son agression contre le voisin Ukrainien. Engagés à prolonger leur aide, assistance et sanctions. Mais les Chefs d’état et de gouvernement commencent aussi à s’inquiéter de leurs capacités d’accueil des réfugiés et les répercussions sur

Oncle Joe avec les 27 pour parler Ukraine et Russie. Les autres sujets à l’agenda du Conseil européen (v2)

(B2) Le président américain Joe Biden sera l’invité d’honneur du Conseil européen ce jeudi 24 mars pour parler Ukraine et Russie. Un mois après le début de l’offensive militaire décidée par le Kremlin en direction de Kiev. Sujet primordial, même s’il n’est pas le seul. Au menu des 27 :

Les Européens lancent un nouvel avertissement aux dirigeants de Bosnie

(B2)  Les Européens ont décidé vendredi (18.03), au terme de l’habituelle révision annuelle, de prolonger le dispositif de sanctions non pas pour un an, mais pour deux ans, jusqu’au 31 mars 2024. Décision accompagnée d’un message politique. Le sujet ne sera pas abordé lundi lors de la réunion des ministres.

Bosnie-Herzégovine. Echanges amers à la tribune du Parlement européen

(B2) L’invitation était prometteuse. Les trois leaders de la présidence tripartite de Bosnie-Herzégovine étaient réunis pour évoquer face aux députés (et caméras) leurs accords et désaccords. Le deuxième terme l’a emporté. Les accusations de mensonges ont fusé. Chacun a campé sur ses positions devant des députés médusés. Extraits. La commission AFET (affaires étrangères) du

Carnet (17.03.2022). Guerre en Ukraine. Confidentiels. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie. Sécurité. Pouvoirs

(B2) L’exclusion de la Russie du Conseil de l’Europe fait moins de bruit que le discours de Volodymyr Zelensky au Congrès américain. Elle n’en est pas moins symptomatique. Le départ, après 26 ans de présence, marque la fin de l’ère nouvelle rêvée dans les années 1990, qui fermait l’ère de

Carnet (04.03.2022). Intervention russe en Ukraine. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie. Crises. Sécurité. Pouvoirs

(B2) La guerre en Ukraine prend le pas sur tout le calendrier européen. Un représentant de Kiev est désormais présent à chaque session du Conseil (Intérieur, Affaires étrangères ou Conseil européen) comme du Parlement européen ou des groupes de travail. NB : vu la densité de l’actualité, nous livrons une

La réserve d’EUFOR Althea appelée en renfort en Bosnie-Herzégovine. La crainte de la contagion russe (Borrell) (v2)

(B2) La situation internationale l’impose. Les Européens ont décidé de déployer en Bosnie-Herzégovine près de 500 militaires en renfort pour parer à toute instabilité du pays. Mesure annoncée au Conseil des Affaires étrangères ce vendredi (25 février). C’est la première fois que la réserve d’EUFOR Althea est déployée depuis sa

La Chronique du FAC. Ce qu’il faut retenir du Conseil des Affaires étrangères (21 février 2022)

(B2) La réunion lundi (21 février) a été intense. Et pour cause, la pression militaire et politique de la Russie aux frontières de l’Ukraine était forte. L’hypothèse d’une potentielle invasion flottait dans toutes les pensées. Au point d’éclipser les autres sujets du moment : la présence des missions de l’UE

Carnet (24.02.2022). Confidentiels. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie. Crises. Sécurité. Pouvoirs

(B2) Face à la menace d’un nouveau conflit ouvert à l’Est de l’Ukraine, les Européens ont tenté de se mobiliser. Sans succès. Des sanctions ont été prononcées. Une voie diplomatique a été ouverte. Un nouveau sommet est convoqué ce jeudi. Trop faible. Trop tard. Quant à l’OTAN, elle est bien

Les Européens avertissent les Serbes de Bosnie. Débloquez la situation sinon…

(B2) Malgré une réunion consacrée surtout à l’Ukraine et la Russie, les ministres des Affaires étrangères ont voulu parler de la Bosnie-Herzégovine, lundi (21 février). Une nécessité pour les pays de la région, très inquiets. Aucune décision de prise. Mais le sujet mobilise les esprits. Lors de la réunion de

Sécurité à l’Est, Golfe et Bosnie-Herzégovine à l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (21 février 2022)

(B2) La sécurité européenne à l’Est du continent (Ukraine, Biélorussie, Moldavie, Russie) sera au centre de la réunion des ministres des Affaires étrangères lundi (21 février), ainsi que la situation en Bosnie-Herzégovine. La réunion sera longue démarrant à 8h30 pour se terminer vers 17h. Seront aussi abordés la diplomatie climatique,

Carnet (13.02.2022). Confidentiels. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie. Crises. Sécurité. Pouvoirs

(B2) Entre la Commission européenne qui doit présenter son paquet défense-espace, la réunion des ministres de la défense de l’OTAN, et l’adoption des rapports PSDC et PESC du Parlement européen, la semaine qui vient à Bruxelles sera marquée du sceau de la défense comme des relations avec la Russie. Alors

Carnet (27.01.2022). Confidentiels. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie. Crises. Sécurité. Pouvoirs

(B2) À la façon d’un système de balancier étourdissant, l’attention se porte de l’Ukraine au Sahel, du Mozambique à l’espace. Avec un acteur récurrent, la Russie.  À la Une : le Sahel brûle Un G5 Sahel en 4X2. Seuls quatre ministres sur les cinq étaient finalement présents à Bruxelles mercredi

Carnet (25.01.2022). Confidentiels. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie. Crises. Sécurité. Pouvoirs

(B2) La situation au Burkina Faso a basculé en une journée. Qualifiée de simple mutinerie par le gouvernement le matin, le coup d’état militaire a abouti à la destitution et l’arrestation du président Roch Kaboré. Trois des cinq pays du G5 Sahel sont aujourd’hui dirigés par un dirigeant arrivé au

Carnet (18.01.2022). Confidentiels. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie UE. Sécurité. Pouvoirs. Jobs. Agenda

(B2) Entre le gouvernement malien, d’un côté, les Européens et les Français de l’autre, les ponts semblent se couper, un à un. Crise passagère ou véritable schisme, l’avenir le dira. Dans un futur proche, en revanche, la présence militaire française sur place (Barkhane et Takuba) semble fortement compromise, voire celle

Carnet (11.01.2022). Confidentiels. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie UE. Sécurité. Pouvoirs

(B2) Ce carnet est dédié à la mémoire du président du Parlement européen, David Sassoli, décédé cette nuit en Italie, à l’issue d’une maladie. Il avait 65 ans. Son porte-parole l’a annoncé officiellement ce matin tôt. David Sassoli, a fermé les yeux dans la nuit à 1h15 à l’hôpital d’Aviano,

Carnet (08.01.2022). Confidentiels. Défense. Industries. OTAN. Diplomatie. Sécurité. A lire

(B2) L’intervention au Kazakhstan montre que la Russie est bien décidée à défendre son pré carré. Alors que tous les regards — et attentions — lorgnaient du côté de l’Ukraine. La très discrète réaction européenne est-elle à la mesure de la surprise ? La présidence française, elle, semble se roder.

Carnet (06.01.2021). Confidentiels. Défense. Capacités. OTAN. Diplomatie UE. Sécurité. Pouvoirs

(B2) Nous souhaitons à tous nos lecteurs une excellente nouvelle année 2022. Qui devrait être riche en évènements. Les quelques crises de ces derniers jours — Soudan, Somalie, Kazakhstan — donnent le la. Sans compter l’inquiétante Russie qui continue de mener une politique de grignotage de la puissance européenne. NB

Comment réagir à la tentation séparatiste des Serbes de Bosnie ? Toutes les options sont ouvertes

(B2) Les Européens sont un peu désemparés. La crise politique à leurs frontières pourrait déstabiliser toute la région des Balkans. Mais entre les pays qui veulent des sanctions, ceux qui sont dubitatifs et ceux qui sont contre, le sujet est loin d’être consensuel. Il devrait figurer à l’agenda européen dès

Le dispositif de sanctions vis-à-vis de la Bosnie-Herzégovine : des années 1990 à nos jours (fiche)

(B2) La mise en place de sanctions des Européens dans ce pays des Balkans tourmenté qu’est la Bosnie-Herzégovine reflète son histoire marquée de sang et de larmes. Les dispositifs antérieurs Première vague de sanctions : des sanctions économiques dans les combats La première vague de sanctions visant spécifiquement les Serbes

Carnet (07.12.2021). Confidentiels. Défense. Industries. Missions PSDC. Diplomatie UE. Sécurité. Pouvoirs. People

(B2) Les missions civiles de la PSDC sont au milieu du gué. Certaines ont des résultats plus que limités. D’autres se voient chahutées sur le terrain par des difficultés politiques ou des critiques sur leur train de vie. La question d’une remise à plat ne semble cependant pas à l’heure