Les Européens vont porter leur aide militaire à l’Ukraine à deux milliards d’euros

(B2) Les ministres des Affaires étrangères des 27 pourraient donner leur feu vert politique lundi (16 mai) à une nouvelle tranche d’aide aux forces armées ukrainiennes. La quatrième versée au titre de la facilité européenne pour la paix. Aucune décision formelle n’est encore prise. Celle-ci pourrait être avalisée ultérieurement. Après les

Guerre en Ukraine, un risque CBRN. Un accident grave chimique, biologique ou nucléaire n’est pas à exclure (Henri Das, Rafael Grossi)

(B2) La menace CBRN doit être prise très au sérieux. Le risque d’un accident chimique, radiologique ou nucléaire avec la guerre en cours n’est pas à exclure. C’est le sentiment à la Commission européenne comme à l’AIEA, l’agence internationale de l’énergie atomique. La préoccupation est de mise. Le directeur de

Les 27 échouent à trouver un accord sur un embargo sur le pétrole vers la Russie (v2)

(B2) L’Union européenne n’a toujours pas réussi à s’accorder sur un nouveau paquet de sanctions contre la Russie. Les différentes réunions de la semaine entre ambassadeurs des 27 n’ont pas permis de trouver un consensus. Le Haut représentant Josep Borrell n’exclut pas une réunion exceptionnelle des ministres des Affaires étrangères si

[Analyse] Exportation d’armes vers la Russie. Une large faille dans l’embargo résorbée sur le tard. Quelques fidèles irréductibles

(B2 — exclusif) Malgré l’annexion de la Crimée et la guerre dans le Donbass ukrainien depuis 2014, certaines livraisons d’armes européennes ont continué. Jusqu’à tout récemment. La France et l’Autriche, sont restées les plus fidèles à leurs engagements avec Moscou. Ce, en toute légalité. Grâce à une dérogation prévue dès

Russie. Le sixième paquet de sanctions se prépare. Pétrole, banques, chimie, listes noires (v2)

(B2 — exclusif) Les Européens semblent décidés à faire un nouveau tour de vis dans les sanctions économiques contre la Russie. Le pétrole pourrait être visé, mais aussi toute une palette de services et des banques. B2 a pu accéder en avant-première aux principaux éléments de la décision. La proposition

Ramstein. Les Alliés intensifient la livraison d’armes lourdes à l’Ukraine. L’Allemagne change d’avis (v2)

(B2) Réunis sur la base américaine de Ramstein (Ouest de l’Allemagne), les amis de l’Ukraine ont défini mardi (26 avril), une nouvelle politique de soutien dans l’armement à l’Ukraine. L’Allemagne a annoncé un tournant majeur dans sa politique, en autorisant la livraison d’équipements lourds, chars et obusiers, avec formation attenante.

Kurchenko et Prigozhin rajoutés sur la liste noire de l’UE. Motif : déstabilisation de l’Ukraine

(B2) L’Union européenne a décidé de mettre sur liste noire l’oligarque ukrainien ainsi que le fondateur de la société de mercenaires russes Wagner. Avec effet immédiat. Une mesure surtout symbolique, mais pas uniquement. La décision prise par procédure écrite jeudi (21 avril) est entrée immédiatement en vigueur le jour même

Guerre en Ukraine. Les Alliés abandonnent toute réserve et sortent l’artillerie lourde (v5)

(B2) La concentration des activités militaires russes dans la région du Donbass a conduit Européens et Américains à adapter leur aide militaire à l’Ukraine. Les réserves du début semblent oubliées. Un à un les Alliés de l’OTAN commencent à livrer blindés, artillerie, hélicoptères, et même des avions. Ces livraisons s’ajoutent

La mission EUAM Ukraine élargit son action de conseil et formation aux crimes de guerre

(B2) La guerre russe en Ukraine impose un changement du mandat de la mission de l’UE. L’urgence fait loi. Du soutien aux forces de sécurité intérieure, elle évolue vers un soutien à la justice ukrainienne pour rechercher les auteurs de crimes de guerre et autres crimes contre l’humanité. La décision

Inquiétude en Géorgie sur la borderisation toujours en cours près de l’Ossétie du Sud

(B2) La réunion du mécanisme de prévention des incidents et de réaction (IPRM) mardi (12 avril), la 106e du nom, sous coprésidence UE-OSCE, a été consacrée à de nombreux problèmes qui préoccupent la population civile. Un appel à une trêve pour Pâques Sous la tente habituelle, à Ergneti, Marek Szczygieł,

Le torchon brûle entre les services de renseignement ukrainien et géorgien

(B2) La publication par le renseignement militaire ukrainien d’informations sur la collusion avec les services russes suscite courroux et embarras à Tbilissi. Le SBU ukrainien a accusé clairement ses homologues géorgiens de contourner l’embargo et d’organiser le passage de marchandises « clandestines » par le territoire géorgien, lors de contacts

Guerre en Ukraine. L’oubli de la médiation. Un recul de la diplomatie européenne. Un risque réel

(B2) L’intervention militaire russe en Ukraine et la guerre qui a suivi démontrent l’absence cruelle de la capacité d’anticipation et de médiation de l’Union européenne. Comme si elle était tétanisée par ce conflit conventionnel à ses portes et avait oublié ses anciens préceptes. Un défaut d’initiative patent, grave, qui a

Le 5e paquet de sanctions adopté. Le détail des mesures. Reste à discuter de l’embargo sur le pétrole

(B2) Le cinquième paquet de sanctions annoncé en début de semaine est entré en vigueur ce vendredi (8 avril) vers 21h. Après publication des textes, in extremis, au journal officiel alors que la soirée était déjà avancée. Ce paquet correspond peu ou prou aux propositions faites par le Haut représentant

L’objectif de l’OTAN : réarmer les Ukrainiens ! dixit Stoltenberg

(B2, au siège de l’OTAN) Réunis ensemble, les 30 ministres des Affaires étrangères de l’Alliance atlantique ont réaffirmé leur volonté de fournir un soutien supplémentaire à l’Ukraine. La bataille à venir sera cruciale pour l’avenir du pays, comme celui de l’OTAN. Des armes, des armes, des armes Durant le laps

Face à la guerre, les forces armées suédoises demandent plus de matériel

(B2) En réaction à la guerre Russie-Ukraine, les forces armées suédoises veulent accélérer le renforcement de la défense. Cinq capacités doivent être renforcées en priorité. À la demande du gouvernement, les forces armées suédoises ont livré le 7 mars un rapport détaillé sur les besoins du pays pour accroître ses

Facilité européenne pour la paix. Une nouvelle tranche d’aide pour l’Ukraine (v2)

(B2) Les Européens devraient approuver rapidement une troisième tranche d’aide au titre de la facilité européenne pour la paix pour équiper les forces armées ukrainiennes. Une troisième tranche Le dispositif devrait être sensiblement le même que celui des précédentes tranches : 500 millions € en tout répartis en deux segments

[Analyse] Adhésion de la Finlande et Suède à l’OTAN : des garanties de sécurité à trouver

(B2) La Finlande et la Suède font leur chemin vers l’Alliance atlantique. Mais la question des garanties de sécurité (type article V) est un aspect fondamental de la discussion et posé comme une condition à l’adhésion par les Nordiques Les deux Nordiques se rapprochent de l’Alliance atlantique, à la lumière de

Des bases permanentes à l’Est de l’Europe face à la Russie. Un tournant dans la doctrine US et de l’OTAN

(B2) L’avenir de la présence américaine sur le flanc est de l’OTAN pourrait tourner autour de forces de rotation dans des bases permanentes, estime le général d’armée Mark A. Milley. Il faut rassurer nos alliés, confirme le ministre de la Défense Lloyd Austin. Donnant ainsi une suite favorable à une

Les expulsions de diplomates russes s’accélèrent en Europe. Motif : espionnage et exactions (v8)

(B2) Plusieurs pays européens ont annoncé ces jours derniers des expulsions de diplomates russes. Le motif n’est pas anodin : menace à la sécurité nationale, espionnage ou propagande pro-russe. Le nombre n’est pas négligeable. En tout, 439 diplomates et employés russes (selon notre dernier décompte) sont ainsi priés de quitter

Que contiendra le 5e paquet de sanctions contre la Russie ? Les huit mesures proposées par la Commission européenne

(B2) Le charbon, le transport maritime et routier, des banques, de nouveaux noms sur la liste noire, l’expulsion coordonnée de diplomates russes… Le cinquième paquet de mesures mis sur la table ce mardi (5 avril) par la Commission européenne et le Haut représentant veut continuer à mettre la pression sur