Industrie de défense. Entre Paris et Berlin, la coopération fait du sur place (Joël Barre, DGA)

(B2) La coopération franco-allemande en matière d’armement reste fragile, constate le délégué général pour l’armement Joël Barre. Besoins opérationnels différents, règles d’exportation, propriété intellectuelle ou encore retombées industrielles. Autant de points d’achoppements. Le délégué général pour l’armement a été auditionné

Figeac aero s’engage en Arabie saoudite avec le fonds souverain saoudien. La Commission européenne dit Oui

(B2) La Commission européenne a approuvé ce lundi (11 octobre) l’investissement du fonds souverain saoudien dans une entreprise commune créée avec le leader français de la sous-traitance aéronautique, Figeac Aéro Pas de problème de concurrence La Commission européenne conclut que

L’Espagne fait ses emplettes chez Airbus. Feu vert pour le SCAF. Avions de transport et hélicoptères également prévus

(B2) Le gouvernement espagnol a autorisé mercredi (29 juin) le passage du SCAF dans sa deuxième phase de développement ‘Si’ au SCAF Le système de combat aérien du futur (SCAF), développé conjointement avec l’Allemagne et la France sera doté d’un

Véhicules blindés et chars, hélicoptères et avions… les équipements de la Bundeswehr ne sont (toujours) pas à la hauteur

(B2) L’Allemagne a beau être un pays puissant et prospère. L’état de la préparation opérationnelle de son armée laisse à désirer. Les équipements de la Bundeswehr sont manquants. Les ‘survivants’ ne sont pas en bon état. Heureusement, quelques exceptions existent…

Avions de patrouille maritime. L’Allemagne achète Boeing et torpille le projet franco-allemand MAWS

(B2) Face au vieillissement de sa flotte d’avions P3 Orion, il y avait urgence. L’Allemagne devait se rééquiper rapidement. Sans attendre la conception d’un nouvel appareil. L’ambition franco-allemande d’avoir une solution autonome, performante et souveraine à l’horizon 2030 semble battue

Répartition de la charge industrielle, de la propriété intellectuelle, le SCAF est en situation difficile (Eric Trappier)

(B2) Le système d’avion du futur franco-allemand-espagnol est mal en point. Le PDG de Dassault Eric Trappier l’a confirmé face à la presse. Les problème sont multiples. Et entre les trois actionnaires — France, Allemagne et Espagne —, la méfiance

(crédit : IG Metall)

SCAF. Le personnel d’Airbus Allemagne demande de revoir la répartition du travail. IG Metall entre dans la danse

(B2) Les représentants des salariés allemands montent au créneau ce vendredi (12.02). Ils critiquent vertement la répartition actuelle du développement et de la charge de travail dans l’avion de combat franco-allemand du futur. Trop favorable à la France et… à