La flotte stratégique de l’Alliance : préservée a minima. L’OTAN a réagi trop lentement. Les lendemains seront rudes

(B2) Antonov, le contractant de l’Alliance atlantique pour le contrat Salis, a réussi à rapatrier une partie de ses avions

Lire la suite