La Turquie pose sa candidature au projet PESCO de mobilité militaire. Crédible ?

(B2) Le gouvernement turc a posé formellement candidature pour participer au projet de la PESCO sur la mobilité militaire. Une tentative plus politique que technique. Du côté européen, personne ne se hasarde à un pronostic positif Une candidature au moment

Une Turquie qui vogue loin de l’Union européenne pour la PESC

(B2) Les positions européenne et turque divergent plus souvent qu’elles ne convergent sur la scène internationale. Quelques éléments clés pour les Européens Une politique étrangère divergente Pour en être sûr, il suffit de lire (ou relire), le dernier rapport du

Carnet (20.05.2021). Confidentiels. Défense. Diplomatie. Sécurité. Pouvoirs

(B2) C’est un militaire venu d’un pays neutre et d’Europe centrale, qui va prendre, pour la première fois, la tête du comité militaire, l’année prochaine À nos lecteurs : « La boîte à outils de la défense européenne ». 98