Idlib, situation extrêmement difficile. Syrie, les enfants de combattants étrangers à rapatrier d’urgence (entretien avec Peter Maurer, CICR)

(B2 – exclusif) Le président du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer, sonne l’alarme. Venu la semaine dernière échanger avec les ambassadeurs du COPS, le comité politique et de sécurité de l’UE, comme ceux de l’OTAN, il a naturellement

Le roi de Jordanie, Abdullah II, Kingdom of Jordan

En Palestine, ‘les colonies continuent, le mépris du droit international perdure’, dit Abdallah II de Jordanie

(B2) Invité à s’exprimer dans l’hémicycle parlementaire européen, à Strasbourg, le roi Abdallah II de Jordanie a alerté mercredi (15 janvier) sur l’urgence d’une solution au conflit israélo-palestinien, mais aussi sur les tensions partout dans le Golfe et au Moyen-Orient Avant

R.T. Erdogan devant l'ONU montrant son projet de zone sûre le 24 septembre 2019 (crédit : ONU)

N°76. La mise en place d’une zone de sécurité turque dans le Nord-Est de la Syrie. Un changement de donne dans le conflit syrien

(B2) La Turquie déclenche début octobre 2019 une offensive significative dans le nord-est de la Syrie, zone où sont présentes de façon active les forces kurdes, proches du PKK Deux revendications principales turque et de l’opposition syrienne La question de

Suivre les combattants étrangers en Syrie, tâche compliquée par l’offensive turque. Les juger sur place difficile. Les responsables belges parlent

(B2) L’offensive turque dans le Nord-Est de la Syrie ravive une question cruciale : que faire des combattants étrangers venus d’Europe ? Les juger sur place, les rapatrier ? Quelle menace représentent-ils ? Regards croisés de spécialistes belges du renseignement

La Turquie et le Moyen Orient en général reste une des destinations majeures des industriels européens - Ici, chargement d'armes vers l'Irak (crédit : MOD Tchéquie - archives B2)

Exportation d’armes vers la Turquie : les mesures prises par les Européens et alliés (v2)

(B2) L’un après l’autre, les principaux pays européens ont annoncé avoir pris des mesures pour limiter l’exportation d’armements vers la Turquie. Mais ces mesures diffèrent d’un pays à l’autre. Et certains restent très silencieux. Tour d’horizon Les 28 ministres des

D. Tusk, K. Mitsotakis (Grèce), J. Ratas (Estonie) au somet (crédit Conseil de l'UE)

Le Conseil européen condamne l’offensive turque en Syrie, endosse la limitation des exportations d’armes. Sans plus (v2)

(B2) Le Conseil européen a, d’une seule voix, « fait siennes » les conclusions des ministres des Affaires étrangères de lundi (14 octobre), condamnant l’action militaire de la Turquie en Syrie et endossant les mesures limitant l’exportation des armements Dans

La plupart des pays européens suspendent l’exportation des armes vers la Turquie. Mais avec de singulières nuances

(B2) Une demi-douzaine de pays européens ont annoncé ces derniers jours suspendre leurs exportations d’armes vers la Turquie. Mais les termes annoncés semblent sensiblement différents : arrêt de la délivrance de nouvelles licences d’exportations ou suspension des livraisons d’armes, la