Carnet (10.06.2021). Tournée européenne de Biden. Confidentiels. Défense. Diplomatie. Sécurité. Pouvoirs

(B2) Le président américain Joe Biden entame une tournée européenne intense. Après un entretien avec son proche allié le Britannique Boris Johnson (pour parler Irlande du Nord et Brexit notamment), il enchaine une série de sommets : le G7 (du

La directive PNR. Un fichage européen des passagers aériens

(B2) Il aura fallu des années de négociations et quelques attentats sur sol européen pour que le fameux « PNR » soit finalement une réalité. La nouvelle directive réglementant l’utilisation des données des dossiers passagers (PNR) pour la prévention et la détection

Le général Nicholas Houghton en visite au Nigeria (Crédit : MOD UK / Archives B2 octobre 2015)

Les Britanniques doublent leur présence au Nigeria pour former à la contre-insurrection

(B2) Le Royaume-Uni va s’engager davantage pour former les forces armées nigérianes à combattre Boko Haram. C’est ce que le ministre britannique de la Défense Michael Fallon a annoncé, lundi (21 décembre), lors d’une rencontre avec le président nigérian Muhammadu

Glossaire de l’Europe de la Défense (PESC PSDC OTAN) (V2)

(B2) Pour s’y retrouver dans la jungle des signes utilisés pour l’Europe de la Défense, voici un petit glossaire. En quelques mots, découverte de quelques sigles « barbares »… NB : Ce glossaire peut être amélioré. N’hésitez pas à indiquer en commentaire

Dispositif "Ebola" à l'hôpital Beguin - hôpital de référence en région parisienne pour l'épidémie (crédit : DICOD / Ministère Fr de la Défense)

L’UE veut coordonner son action sur la crise Ebola

(BRUXELLES2) Après la réunion des ministres de la Santé, les ministres des Affaires étrangères vont se pencher, lundi (20 octobre), sur les autres dimensions, non sanitaires (politique, diplomatique, financier, humanitaire, militaire…) de la crise posée par l’épidémie d’Ebola. Une discussion

EUAVSEC Sud Soudan en panne (maj)

(BRUXELLES2) La mission de sécurisation de l’aéroport de Juba menée par l’Union européenne (Euavsec Sud Soudan) est actuellement ralentie. « Les Nations-Unies sont revenus sur leur offre initiale. D’un coût de 100.000 euros, celui-ci a été multiplié par cinq (500.000