Territoires occupés. La Commission européenne ne soutient aucune forme de boycott

(B2) La Commission européenne a réagi ce mardi (12 novembre) à l’arrêt de la Cour de justice de l’UE  sur les produits fabriqués dans les colonies israéliennes. Une réaction sur mesure, travaillée finement, condamnant à la fois les colonies, qu’elle

Un produit fabriqué dans une colonie israélienne n’est pas un produit ‘made in Israël’ ou ‘made in Cisjordanie’. Un arrêt de la Cour qui fera date

(B2) Les denrées alimentaires « qui proviennent […] d’une colonie israélienne » doivent comporter « la mention de cette provenance » et pas seulement la mention « territoires occupés », indique la Cour de justice de l’UE dans un arrêt

La proposition d’initiative citoyenne sur l’embargo des produits des colonies israéliennes dans les territoires occupés est rejetée

(B2) La Commission européenne a décidé, début septembre, de rejeter la proposition d’initiative citoyenne visant à limiter les produits venant de colonies implantées par Israël dans les territoires occupés en Cisjordanie ou à Jérusalem. Elle estime que cette compétence «

L’étiquetage des produits des territoires occupés. Une divergence de moins entre Européens

(B2) La mise au point d’une norme commune pour l’étiquetage des produits des colonies en Palestine doit être évoqué (sans conclusions) par les ministres des Affaires étrangères, lundi (16 novembre), qui évoqueront le processus de paix au Moyen-Orient. Un sujet

L’UE prépare un embargo sur les produits de Crimée. Le texte

(BRUXELLES2) Les ministres des Affaires étrangères des « 28 » devraient approuver, le 23 juin à Luxembourg, l’interdiction d’entrée des produits fabriqués en Crimée, et à Sébastopol, dans l’Union européenne. L’expression concrète de la non-reconnaissance de la Crimée Les Européens – qui