A 15 ans, Fadi n'a pas été à l'école depuis que sa famille a quitter la Syrie pour le Liban (Crédit : ECHO)

En Syrie, l’UE pose les bases de la future reconstruction

(B2) La troisième conférence internationale sur la Syrie, tenue à Bruxelles cette semaine, était centrée sur l’aide à la population syrienne dans la région mais aussi à l’intérieur du pays. Une aide qui pose un problème hautement politiquement, celui des

Carnet (22.02.2019). Confidentiels (EUCAP Sahel Mali chef, enquête OLAF). Défense (Liban exportations, Belgique armes nucléaires, Copernicus failles, Roumanie corvettes, Espagne satellites, Italie drones cibles, force spatiale US, Airbus X3). Diplomatie (Mali accords d’Alger, Israël-Palestine fiscalité, Turquie justice). Voisinage (Albanie démocratie, UE-Turquie négociation en sursis – réfugiés Syriens, Macédoine du Nord travaux). Aides (Irak reconstruction). Sécurité (Visas réglementation). Pouvoirs (Juncker-May Brexit, Roumanie Timmermans, SEAE, France rapport Benalla, ).

(B2) Parus récemment : (exclusif) Le compromis sur le Fonds européen de défense décortiqué. Principaux points, première analyse La mission EUCAP Sahel Mali prolongée, mandat élargi au Tchad, Burkina Faso et Mauritanie (exclusif) Les États-Unis déclenchent une opération de lobbying

Karin Kneiss s'exprimant devant la presse (Crédit : présidence autrichienne)

Les 28 craignent une catastrophe humanitaire à Idlib

(B2) Au cœur de leur discussion informelle à Vienne, vendredi 31 août, les ministres des Affaires étrangères de l’UE se sont penchés sur la Syrie. C’est la situation dans la région d’Idlib qui cristallise les discussions Crainte d’une catastrophe humanitaire

La chef de la diplomatie européenne s'est montrée ferme devant la presse, après la réunion des ministres tenue au Luxembourg (Crédit : Consilium)

L’UE pose ses conditions pour la reconstruction de la Syrie

(B2) L’Union européenne est disposée à financer une partie du titanesque chantier de la reconstruction de la Syrie, évalué entre 200 et 300 milliards d’euros. Mais elle ne signera pas de chèque en blanc. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont fixé certaines lignes